Chicago hebdo Rechute brutale pour le maïs, le blé et le soja

Afp

Les prix du maïs, du blé et du soja ont fortement rechuté la semaine passée à Chicago, des conditions météorologiques plus favorables aux cultures aux Etats-Unis et en Europe apaisant les inquiétudes du marché pour l'offre.


Selon Franck Cholly, de la maison de courtage Lind-Waldock, c'est
un mouvement de liquidation qui est actuellement observé sur les
marchés agricoles. (© Terre-net Média)

Pendant une grande partie de la semaine, le contexte a été négatif sur les marchés financiers, la crise en Grèce pesant sur les marchés boursiers et renforçant le dollar. Cela rend la production agricole des Etats-Unis moins compétitive par rapport à celle d'autres grands exportateurs. Mais « au delà d'un environnement baissier, les cours ont aussi été affectés par une amélioration des conditions météorologiques », ont relevé les analystes de Commerzbank.

Après plusieurs mois de sécheresse, des précipitations ont apporté un certain soulagement aux agriculteurs

Les cours avaient fortement progressé depuis le début du printemps, le maïs atteignant même un record le 10 juin, alors que les semis étaient perturbés aux Etats-Unis par d'importantes précipitations. Mais les semis de maïs sont désormais terminés, ceux de soja et de blé de printemps avancent bien, et le blé d'hiver est actuellement moissonné. Le temps semble désormais idéal pour la croissance des cultures dans le centre du pays, laissant espérer que la récolte ne sera pas au final pas si décevante que ne le craignaient les investisseurs.

En Europe de l'Ouest, après plusieurs mois de sécheresse, des précipitations ont apporté un certain soulagement aux agriculteurs. « Ce qu'on observe, c'est tout simplement un mouvement de liquidation », a noté Frank Cholly, de la maison de courtage Lind-Waldock. « Le temps s'améliore, les fonds spéculatifs prennent des bénéfices. Un rapport trimestriel sur les stocks (américains), important, sera publié à la fin du mois et de nombreux courtiers ont peur d'y trouver une surprise négative pour les courts », a-t-il ajouté.

Vers 14H45 Gmt, le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en juillet valait 7,12 dollars vendredi, contre 7,86 dollars une semaine plus tôt sur le Chicago Board of Trade. Le contrat pour livraison en septembre, prochaine référence, s'échangeait à 6,96 dollars.
Le contrat de soja pour livraison en juillet reculait à 13,5450 dollars, contre 13,87 dollars sept jours plus tôt. Le contrat à échéance novembre valait 13,53 dollars.
Le boisseau de blé à échéance juillet tombait à 6,78 dollars, contre 7,5925 dollars. Le contrat à échéance septembre s'établissait à 7,10 dollar.

Retrouvez tous les cours des marchés agricoles sur l'Observatoire des marchés de Terre-net.fr.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous