Premières prévisions pour 2011/12 Selon le Cic, la production mondiale de blé estimée à 670 millions de tonnes

Terre-net Média

La production mondiale serait à peine équivalente à la consommation de blé estimée à 662 Mt pour 2010. En Mer Noire, plusieurs analystes estiment que la production de céréales de la Russie devrait s'élever à 80/85 Mt. En Chine, huit provinces, soit 80 % du total des surfaces en blé, sont touchées depuis 4 mois par une sécheresse qui affecte 96,1 millions de mu (6,4 Mha) de la surface en blé.


Une production de blé en 2012 à peine équivalente à la
consommation mondiale attendue (© Terre-net Média)

A ce stade précoce et après le repli de l'an dernier, le Cic estime que les superficies mondiales allouées au blé devraient augmenter d'environ 3 % à 223,6 Mha, sous l'effet de la hausse des prix. Sur la base de rendements moyens, la production est estimée à 670 Mt contre 647 Mt pour 2010 et 690 millions de tonnes environ en 2008/2009. La consommation mondiale est estimée à 662 millions de tonnes.

Aider les agriculteurs à financer les semis de printemps

En Mer Noire, plusieurs analystes estiment que la production de céréales de la Russie devrait s'élever à 80/85 Mt. Le manque de crédits pourrait cependant jouer un rôle restrictif. Le ministère de l'Agriculture russe indique que 220 milliards de roubles (7,3 Mrds/$) seront nécessaires pour la campagne d'ensemencements de céréales de printemps, avec un objectif de semis de 30 Mha.

En Ukraine, les semis 2011 sont pour l'instant jugés en bon état avec un manteau neigeux inégalement réparti. Au 27 janvier, 56 % des cultures de céréales d'hiver étaient jugés en bon état (45 % il y a un an), et 38 % considérés comme satisfaisants (45 % en 2009). Dans le but d'aider les agriculteurs à financer les semis de printemps, des dérogations aux quotas d'exportation pourront être accordées aux négociants afin d'acheter des céréales par le biais de contrats à terme. La communauté des Etats indépendants produiraient au total 90 millions de tonnes.

Un temps froid et sec qui pourrait avoir affecté les rendements

L’Amérique du Nord produirait 86 millions de tonnes. Aux Etats-Unis, le Cic estime que la surface sous blé d'hiver devrait augmenter de 10 % à 16,6 Mha. C'est le Srw qui devrait bénéficier de la plus forte hausse à 3,1 Mha (+ 47 %).

Dans son rapport daté du 21 janvier 2011 l'analyste Wpi note que la récolte 2011 de Hrw rencontre de sérieuses difficultés et fait état d'une situation végétative dégradée en raison d’un temps sec et froid qui pourrait avoir affecté, de manière significative, les rendements.  Les températures ont chuté en dessous de -18°C (zéro Fahrenheit) à plusieurs reprises avec peu ou pas de couverture neigeuse. Dans ces conditions, on pourrait de nouveau assister à une valorisation de la prime à la protéine.

La sécheresse s'intensifie en Chine. Huit provinces chinoises, soit 80 % du total des surfaces en blé, sont touchées depuis 4 mois par une sécheresse qui affecte 96,1 millions de mu (6,4 Mha) de la surface en blé.

Lire aussi sur le même sujet :

Exportations françaises de blé - 12,1 millions de tonnes vers les pays tiers malgré des prix élevés d'ici la fin de la campagne

D'après FranceAgriMer

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous