Blé Un marché très volatil

G.P. Terre-net média

Si l’arrivée de quelques pluies, fin avril, a détendu le marché, celles-ci s’avéraient encore insuffisantes pour lever les craintes de sécheresse. Une situation propice au maintien de la tension sur les marchés. Analyse du marché du blé d'avril et perspectives.

Les cours du blé ont affiché une forte volatilité, jouant au yoyo au gré des annonces concernant la sécheresse (dans les grandes plaines américaines et dans le Nord de l’Europe, notamment). Ils ont atteint un plus haut mensuel, à la mi-avril, à 247 euros/t (en rendu Rouen), avant de reperdre 15 euros/t, en fin de mois (à 232 euros/t), suite à l’arrivée de pluies sur les cultures américaines et européennes.

Cet épisode pluvieux a en effet provoqué de nombreuses ventes de position de la part des fonds d’investissement. Mais ces précipitations se sont avérées encore bien insuffisantes pour lever les craintes des opérateurs concernant les cultures. Une inquiétude qui risque de s’amplifier à l’approche de l’été.


(© Terre-net Média)

 

A lire sur le même sujet :

Maïs : de fortes tensions

Colza : correction à la baisse

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur :

Observatoire des marchés de Terre-net


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous