Chicago hebdo Semaine en dents de scie pour le blé, le maïs et le soja

Afp

Les prix du blé, maïs et soja ont évolué en dents de scie cette semaine à Chicago, entraînés à la baisse par les autres matières premières mais soutenus par les conditions climatiques défavorables qui menacent la production aux Etats-Unis, en Europe et en Chine.


Les investisseurs s'inquiètent des conditions très sèches en Europe,
notamment en France, qui pourraient se traduire par une production
plus faible que prévu. (© Terre-net Média)

Les cours ont entamé la semaine par deux séances d'affilée de recul, sous le coup d'un fort raffermissement du dollar, qui a entraîné une chute de l'ensemble des matières premières. Cela rend en effet les produits libellés en dollars plus onéreux pour les acheteurs munis d'autres devises.

« Au-delà des caprices du marché à court terme, liés à la situation macroéconomique, les risques en termes de conditions météorologiques et de faiblesse des stocks constituent un contexte haussier pour les produits agricoles, et le marché sous-estime les implications en termes d'offre », ont estimé les analystes de Barclays Capital.

Seuls 54 % des blés de printemps avaient été semés

Aux Etats-Unis, premier exportateur mondial, le printemps très humide que connaissent le centre et le nord du pays freinent les travaux des champs, et retardent les semis. Selon les autorités agricoles, seuls 54 % des blés de printemps, 79 % du maïs et 41 % du soja avaient été semés au 22 mai, contre des moyennes respectives de 89 %, 87 % et 51 % sur les cinq dernières années. Mais les investisseurs s'inquiètent aussi maintenant des conditions très sèches en Europe, notamment en France, qui pourraient se traduire par une production plus faible que prévu. En Chine, important importateur de produits agricoles américains, une sécheresse historique touche le centre du pays.

Le boisseau de blé (environ 25 kg) pour livraison en juillet a fini vendredi à 8,1975 dollars sur le Chicago Board of Trade, contre 8,0650 dollars en fin de semaine précédente. Il a pris 1,6 % sur la semaine.
Le contrat de maïs à échéance identique a terminé à 7,5850 dollars, proche de son niveau de la semaine précédente (7,5950 dollars).
Le boisseau de soja pour livraison en juillet est lui aussi resté quasi stable, à 13,7975 dollars contre 13,8025 dollars.

Retrouvez toutes les évolutions des cours des matières premières agricoles en cliquant sur :

Observatoire des marchés


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous