Chicago hebdo Semaine robuste pour le maïs, le soja et le blé

AFP

Les cours du soja, du maïs et du blé ont nettement progressé cette semaine, entre un relatif apaisement des craintes liées au commerce mondial et des indicateurs favorables aux prix sur la qualité des récoltes et les ventes à l'étranger.

Champ de sojaLe cours du soja a été tiré vers le haut dès le début de semaine par un recul marqué de la qualité de la récolte aux États-Unis. (©Watier-Visuel)

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, contrat le plus échangé, a terminé vendredi à 3,6900 dollars contre 3,5475 dollars vendredi dernier à la clôture (+ 4,02 %). Le boisseau de soja pour novembre, le plus échangé, a clôturé vendredi à 8,6475 dollars contre 8,3425 dollars il y a une semaine (+ 3,66 %). Le boisseau de blé pour septembre, le plus échangé, a terminé la semaine à 5,1600 dollars contre 4,9350 dollars vendredi dernier (+ 4,56 %).

Les cours du soja et du maïs ont été tirés vers le haut dès le début de semaine par un recul marqué de la qualité des récoltes aux États-Unis d'après un rapport hebdomadaire du ministère de l'agriculture (USDA) publié lundi. Un deuxième rapport hebdomadaire, publié jeudi par ce même ministère, a montré une progression des ventes américaines de maïs à l'étranger à 1,42 million de tonnes, au-dessus des attentes des analystes, et de 866 000 tonnes de soja, dans le haut de la fourchette des estimations des analystes. « À l'exception de la Chine, la plupart des pays partenaires des États-Unis achètent davantage de soja américain car il est désormais beaucoup moins cher » que celui de ses principaux concurrents, a estimé Bill Nelson de Doane Advisory Services.

Forte baisse du cours du soja américain en raison de droits de douanes punitifs chinois

D'après lui, la tonne de soja américain dans les terminaux d'exportation du golfe du Mexique s'échange désormais autour de 332 dollars contre 388 dollars dans les terminaux brésiliens. « C'est une différence exceptionnelle, d'habitude elle est de moins de 10 dollars », a estimé le spécialiste. Le cours du soja américain a fortement baissé depuis l'annonce par la Chine, principal partenaire des États-Unis dans le commerce du soja, d'instauration de droits de douane punitifs de 25 % sur ses importations d'oléagineux en provenance du pays, en réponse aux provocations commerciales de l'administration Trump.

Dans ce contexte de baisse du prix du soja, l'USDA a annoncé mercredi une vente de 199 500 tonnes de l'oléagineux vers le Pakistan, un partenaire généralement peu actif sur le marché américain de l'avis de plusieurs analystes. « D'autres pays d'Asie du Sud-Est commencent à être intéressés davantage par notre soja, à l'image du Vietnam », a aussi observé M. Nelson. Vendredi, le cours du soja a un peu limité ses gains après un tweet de Donald Trump affirmant que « le prix du soja a chuté de 50 % depuis cinq ans », et ajoutant que l'« une des principales raisons vient des mauvais (épouvantables) accords commerciaux avec les autres pays ». Le président américain avait plus tôt vendredi aussi affirmé être prêt à imposer des taxes douanières punitives sur l'ensemble des importations chinoises.

De son côté, le blé a continué à profiter d'un rapport mensuel de l'USDA publié la semaine précédente anticipant une baisse de la production des grands pays producteurs dans l'Union européenne et autour de la mer Noire, a rappelé Dewey Strickler de Watch Market Advisors. Les ventes hebdomadaires américaines à l'étranger se sont quant à elles affichées dans la fourchette des anticipations des analystes avec 300 000 tonnes écoulées.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous