Chicago Soja et blé reculent, faisant fi de l'arrivée d'une vague de chaleur

AFP

Les cours du maïs ont terminé en petite hausse mercredi à Chicago tandis que ceux du blé et du soja ont reculé alors que se confirme l'arrivée d'une vague de chaleur dans le centre des États-Unis.

Les températures devraient en effet grimper jusqu'à 38 degrés dans la principale zone de production agricole américaine, « ce qui est loin d'être idéal dans la mesure où on est en pleine période de pollinisation », remarque Dan Cekander de DC Analysis. Mais la progression des cours est limitée par le fait que ce temps chaud est prévu depuis déjà plusieurs jours et qu'à partir de la semaine prochaine, « les températures devraient redescendre et les pluies arriver, d'abord dans le nord puis dans l'ensemble de la zone de production agricole dans les 11 à 15 jours », ajoute le spécialiste.

Voir également l'info marché du jour du 15 juillet 2019 : Temps chaud et sec : l'optimisme de l'USDA pourrait fondre comme neige au soleil

L'incertitude persistante sur les négociations commerciales entre Washington et Pékin continue aussi de peser sur le marché des produits agricoles, relève Mike Zuzolo de Global Commodity Analytics. Faisant écho au président américain, qui a estimé mardi que la route était encore longue avant de nouer un accord avec Pékin, le secrétaire américain au Commerce Wilbur Ross a insisté mercredi sur le fait qu'il s'agissait d'un « long processus » et a invité Pékin à renouer avec ses engagements. Les acteurs du marché attendent surtout de savoir si la Chine va, comme le président américain l'avait assuré après une réunion avec son homologue chinois fin juin, commander massivement des produits agricoles américains. Pour l'instant Pékin n'a pas procédé à de vastes achats.

Du côté du blé, les observateurs mettaient aussi en avant mercredi le fait que la Syrie s'est une nouvelle fois tournée vers la Russie pour un appel d'offres portant sur 60 000 tonnes, signe que Moscou continue d'être un acteur dominant sur le marché mondial. Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le plus échangé, a terminé mardi à 4,4150 dollars contre 4,4125 dollars mardi à la clôture. Le boisseau de blé pour livraison en septembre, le plus actif, a fini à 5,0550 dollars contre 5,0750 dollars la veille. Le boisseau de soja pour livraison en novembre, le plus échangé, s'est établi à 9,0050 dollars contre 9,0600 dollars à la précédente clôture.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous