Chicago Soja, maïs et blé pris dans la nasse de la guerre commerciale

AFP

Les cours du soja, du maïs et du blé ont reculé lundi à Chicago dans un environnement de tensions larvées entre Pékin et Washington, les investisseurs attendant par ailleurs un rapport sur l'offre et la demande mondiale de produits agricoles.

« Cela fait une semaine que le G20 a eu lieu et jusqu'à présent nous n'avons entendu parler d'aucune vente de soja pour la Chine », a remarqué Steve Georgy de la société de courtage Allendale, malgré des promesses chinoises en ce sens, et brandies par l'administration Trump à l'issue du sommet international en Argentine où les deux présidents se sont entretenus. Lors de ce sommet, Pékin s'était également engagée à relever les tarifs douaniers de 25 % qu'elle impose à ses importations d'oléagineux en provenance des États-Unis et qui ont fait plonger le cours ces derniers mois.

Lundi, le retour des tensions entre les deux capitales semblait proche, alors que plusieurs affaires parallèles, sans lien direct avec la guerre commerciale toutefois, mettaient à mal l'image positive qu'avaient tenté de construire les dirigeants des deux pays au G20. Un tribunal chinois a notamment interdit la vente et l'importation en Chine de la plupart des modèles d'iPhone, au moment où Pékin faisait pression sur Washington et Ottawa après l'arrestation d'une cadre de l'entreprise chinoise Huawei. Par ailleurs, le représentant américain au Commerce, Robert Lighthizer, a affiché une certaine fermeté dimanche, affirmant qu'il n'envisageait pas de prolonger la trêve de 90 jours négociée entre les deux pays afin de trouver un accord commercial.

L'annonce lundi par le ministère américain de l'agriculture (USDA) d'une vente de 125 000 tonnes de soja vers une destination inconnue n'a pas permis au cours de se ressaisir. Pas plus que la vente de 1,64 million de tonnes de maïs vers le Mexique n'a permis au cours de la céréale de finir dans le vert. Le blé a quant à lui repris son souffle lundi après une très forte progression vendredi. Les courtiers se préparaient à la publication mardi d'un rapport mensuel sur l'offre et la demande de produits agricoles dans le monde, le rapport Wasde, publié par l'USDA. « On n'attend pas beaucoup de changements, ce rapport devrait être plutôt neutre », a toutefois estimé Steve Georgy. En pleine guerre commerciale, les prévisions d'exportations américaines de soja seront toutefois scrutées par les investisseurs.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mars, contrat le plus échangé, a terminé lundi à 3,8400 dollars contre 3,8550 dollars vendredi. Le boisseau de blé pour mars, également le plus échangé, a fini à 5,2525 dollars contre 5,3125 dollars en fin de semaine dernière. Le boisseau de soja pour janvier, contrat le plus échangé, a clôturé à 9,0975 dollars contre 9,1675 dollars en fin de semaine.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous