Chicago Surveillant le blé russe, les prix du blé américain montent

AFP

Les cours du blé coté à Chicago ont progressé lundi dans le sillage d'un raffermissement des prix russes et argentins tandis que ceux du soja profitaient de l'espoir d'un regain de commandes chinoises. Les prix du maïs ont, eux, légèrement baissé.

« Les volumes d'échanges étaient un peu plus faibles qu'habituellement car les investisseurs sont en position de retrait », a observé Michael Zuzolo, de Global Commodity Analytics. Ils attendent, selon lui, « la conclusion de la réunion de la Réserve fédérale mercredi, un rapport sur le bétail jeudi et tout nouveau développement sur le front des relations entre la Chine et les États-Unis ». Toutefois « à court terme, les cours du blé sont aidés par la hausse des prix du blé dans la région de la mer Noire », alors qu'une réunion entre le ministre russe de l'agriculture et des exportateurs de blé programmée pour le 21 décembre pourrait déboucher sur une baisse des exportations du pays, « et en Argentine », où s'intensifient les craintes sur la qualité de la récolte, a-t-il souligné.

Les cours du soja de leur côté ont été soutenus, selon Michael Zuzolo, par un rapport mensuel encourageant sur le niveau de trituration en novembre aux États-Unis, des conditions météorologiques qui ne sont pas optimales en Amérique du Sud et la diffusion, vendredi après la clôture, de données de l'autorité de régulation des marchés à terme (CFTC) montrant que les investisseurs réduisaient nettement aux États-Unis leurs paris à la baisse. Après des signes de trêve dans la guerre commerciale entre Pékin et Washington, les acteurs du marché espèrent en effet voir les Chinois revenir commander en masse du soja américain après avoir été pendant plusieurs mois freinés par des tarifs douaniers supplémentaires de 25 %. Pour l'instant, le ministère américain de l'agriculture (USDA) a fait part en fin de semaine dernière de commandes portant sur au moins 1,43 million de tonnes de soja par des acheteurs chinois mais n'a pas annoncé de nouvelles commandes lundi.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mars, contrat le plus échangé, a terminé lundi à 3,8400 dollars contre 3,8475 dollars à la précédente clôture. Le boisseau de blé pour mars, également le plus échangé, a fini à 5,3525 dollars contre 5,3000 dollars vendredi. Le boisseau de soja pour janvier, contrat le plus échangé, a clôturé à 9,0475 dollars contre 9,0050 dollars vendredi.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous