Port de Dunkerque Trafic en baisse de 14 % en 2020, dans le contexte de crise sanitaire

AFP

Le port de Dunkerque a connu une baisse du trafic de 14 % en 2020, notamment à cause de la crise sanitaire liée au Covid-19, mais espère un retour de la croissance en 2021 et continue à miser sur le trafic transmanche, a annoncé sa direction jeudi.

Après une progression de 3 % en 2019, le trafic a « marqué un repli de 14 %, avec 45,2 millions de tonnes », a annoncé la présidente du conseil de surveillance du port, Emmanuelle Verger, lors d'une conférence de presse, espérant un retour de la croissance en 2021.

« C'est un trafic qui nous rappelle des périodes agitées après la crise économique de 2008 (...), mais qui n'est pas au niveau du plus bas de 2010, à 42,7 millions de tonnes », a-t-elle souligné.

Le trafic a selon elle été « tiré à la baisse d'abord par la crise sanitaire mais aussi des évolutions de prix de marché », notamment pour le transport de gaz naturel liquéfié (GNL), qui a baissé de 31 % en 2020 après une année record en 2019 (+320 %).

Dans le contexte inédit de la crise sanitaire, l'évolution du trafic a été très contrastée selon les secteurs. Avec 3,3 millions de tonnes transitant par le port de Dunkerque, les céréales ont connu un nouveau record et une augmentation de 63 % par rapport à 2019, stimulée par la forte demande de la Chine mais aussi l'importation de céréales, maïs ou pois, par des industriels de la région.

Le transport de minerais a en revanche baissé de 34 %, alors qu'ArcelorMittal a mis à l'arrêt pendant plusieurs mois deux de ses trois hauts-fourneaux en réaction au ralentissement du marché automobile.

En cette année de transition avant la sortie effective du Royaume-Uni de l'Union européenne, le trafic transmanche de fret a cru de 4 %, en raison du « phénomène de surstockage en octobre, novembre et décembre » des entreprises britanniques, a indiqué le directeur commercial du port, Daniel Deschodt.

Le trafic de tourisme s'est en revanche effondré de 70 %.

Les autorités du port se sont dites confiantes quant à la possibilité de continuer à faire croître le trafic avec le Royaume-Uni malgré le Brexit, une fois la crise sanitaire passée.

Une nouvelle liaison par porte-conteneurs entre Dunkerque et les ports de Bristol et Liverpool doit être lancée le 29 janvier par la société Containerships.

En 2020, les échanges avec le Royaume-Uni se sont élevées à 17 millions de tonnes.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous