Chicago Un léger redoux fait baisser les cours du maïs et du blé

AFP

Les prix du maïs et du blé ont reculé mercredi à Chicago alors qu'une petite hausse des températures a permis aux agriculteurs d'entrer dans leurs champs tandis que l'espoir d'un regain de demande pour le soja américain permettait au cours de limiter son repli.

« Le peu d'excitation qu'a suscité le rapport mensuel de l'USDA sur l'offre et la demande de produits agricoles dans le monde (mardi) est retombé », remarque Dax Wedemeyer de la maison de courtage US Commodities. La seule grosse surprise de ce document, la révision à la baisse des stocks de fin de campagne de soja aux États-Unis et dans le monde en raison principalement d'une bien moindre production en Argentine, a continué à maintenir les cours de l'oléagineux en légère hausse pendant la majeure partie de la séance. « Les investisseurs se disent qu'il pourrait y avoir plus de demande pour le soja, américain ou brésilien », avance Steve Georgy d'Allendale en soulignant que les cours de l'oléagineux ont déjà beaucoup progressé au Brésil.

Le ministère américain de l'agriculture (USDA) a ainsi pour le deuxième jour consécutif fait part d'une commande importante de soja américain par des acheteurs argentins. « Ils craignent de ne pas en avoir suffisamment à la fin de la saison à cause de la sécheresse qui sévit dans leur pays depuis plusieurs mois et s'assurent en attendant d'avoir suffisamment de soja à disposition pour répondre aux commandes de tourteaux de soja », l'Argentine étant le premier exportateur de ce produit, remarque Dax Wedemeyer. Le cours du soja s'est toutefois affaissé en fin de séance, ne parvenant pas à se maintenir en hausse après deux séances de progression.

Sur le front du maïs et du blé, un léger redoux des températures a permis aux agriculteurs d'effectuer quelques travaux dans leurs champs, apaisant ainsi les craintes de semis trop tardifs. « Les investisseurs attendent maintenant les prévisions d'ici la fin du mois d'avril », estime Dax Wedemeyer. « On sait déjà que les températures devraient à nouveau retomber ce week-end et suspendre les travaux engagés. » Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mai, le contrat le plus actif, a terminé mercredi à 3,8700 dollars contre 3,8925 dollars la veille. Le boisseau de blé pour mai, le contrat le plus échangé, a fini à 4,8725 dollars contre 4,9200 dollars à la précédente clôture. Le boisseau de soja pour la même échéance, également le contrat le plus échangé, a clôturé à 10,4775 dollars contre 10,5000 dollars mardi.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous