Exportations de blé L'UE achève sa troisième campagne consécutive record

Terre-net Média

Le blé européen était très compétitif ces dernier mois. Les opérateurs ont bénéficié d’un certain nombre de facteurs économiques favorables qui ont permis à l’UE de renforcer ses positions commerciales par rapport à ses concurrents.

Les restrictions d'exportations mises en place en Russie avantage les pays exportateurs de l'UE.Les restrictions d'exportations mises en place en Russie avantagent les pays exportateurs de l'UE. (©Terre-net Média)

FranceAgriMer a dressé un bilan de la campagne d’exportations de céréales de l’Union européenne dans sa dernière note de conjoncture publiée le 16 juin dernier.

Le 9 juin dernier, les certificats délivrés pour l’exportation portaient sur un volume cumulé de 30,3 Mt de blé tendre (grain) vers pays tiers. Soit une augmentation de 11 % par rapport à la campagne précédente.

FranceAgriMer souligne que « les restrictions à l’exportation mises en place en Russie, le taux de change euro/dollar très favorable aux exportations depuis l’UE, le faible coût des transports ainsi que l’importance du disponible ont permis aux États membres de réaliser leur 3ème campagne record consécutive à l’exportation ».

Dans ce contexte, l’Algérie (4,1 Mt) reste la première destination du blé européen. La France a expédié 2,1 Mt et l’Allemagne 1 Mt depuis le début de la campagne.

La Chine gourmande en orge française

« L’Égypte, avec 3,7 Mt, est la deuxième destination du blé européen, note FranceAgriMer. Ses principaux fournisseurs sont la France (2 Mt achetées par la Gasc, l’organisme égyptien public) et la Roumanie, qui représentent à elles deux près de 87 % du volume total ».

L’Iran a importé 2 Mt de blé à fort taux de protéines en provenance d’Allemagne (1 Mt), de Lituanie et dans une moindre mesure de Lettonie. Enfin, l’Arabie Saoudite (1,9 Mt) s’est fournie en blé polonais (0,8 Mt), allemand et lituanien. »

Avec des tirages de certificats pour 8,6 Mt, les exportations d’orge sont aussi très dynamiques. L’Allemagne est devenue un exportateur majeur même si elle est encore derrière la France.

« Les zones de destination de l’orge exportée sont d’abord le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, auxquelles s’ajoute la Chine, quasi intégralement servie par de l’orge "origine France" ».


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous