Alerte sur les marchés agricoles

Les dernières alertes

  • Publié le mardi 10 décembre

    Evolution de la stratégie de commercialisation colza.

  • Publié le vendredi 22 novembre

    FranceAgriMer a dégradé de six points ses notations de blé d'hiver, à 78 % de « bon à très bon », contre 82 % l'an dernier. Au 18 novembre, les semis n'étaient en outre terminés qu'à 74 % (92 % l'an dernier)

  • Publié le mercredi 13 novembre

    Évolution de la stratégie de commercialisation colza.

  • Publié le mardi 05 novembre

    Le Gasc est passé aux achats pour 175 kt de blé à livraison fin décembre, dont 120 kt d’origine française.

  • Publié le jeudi 31 octobre

    Évolution de la stratégie de commercialisation maïs.

  • Publié le mercredi 23 octobre

    L'Algérie a acheté 600 kt de blé meunier à livraison décembre. Les origines ne sont pas encore connues.

  • Publié le jeudi 17 octobre

    L'Arabie saoudite est aux achats pour 595 kt de blé pour des livraisons février-mars. Le tender sera clôturé vendredi à minuit.

  • Publié le mercredi 16 octobre

    Le Gasc est passé aux achats pour 405 kt de blé meunier, dont 60 kt d'origines françaises, au prix moyen de 230 $/t C&F. L’Égypte dispose désormais d'une couverture équivalente à l'an dernier.

  • Publié le vendredi 11 octobre

    La bourse de Buenos Aires a abaissé de 1,2 Mt son estimation de production argentine de blé à 19,8 Mt, contre 19 Mt enregistrées lors de la précédente campagne.

  • Publié le mercredi 02 octobre

    L’Égypte est passé aux achats pour 60 kt de blé français, au prix fob de 199,10 $/t Fob (219,35 $/t C&F) pour une livraison début novembre.

  • Publié le lundi 16 septembre

    Les prix du baril de Brent flambent actuellement de plus de 10 % en réaction aux attaques de drones contre des installations pétrolières en Arabie saoudite. Ces dernières ont réduit de moitié la capacité de production du pays.

  • Publié le jeudi 05 septembre

    L’Arabie saoudite a lancé un tender pour 595 kt de blé meunier à livraison novembre-janvier. Pour rappel, le pays a décidé au début de l’été d’assouplir ses spécifications, ce qui devrait permettre à la Russie de faire des offres.

  • Publié le mardi 03 septembre

    Changement de stratégie de commercialisation sur le maïs.

  • Publié le mercredi 28 août

    StatCan a annoncé une production canadienne 2019 de canola à 18,45 Mt, soit une chute de 1,8 Mt par rapport à l’an dernier et la plus faible récolte depuis 2015. La production nationale de blé tendre est estimée à 26,9 Mt, soit environ 400 kt de plus que l’an dernier. La récolte de blé dur reculerait de 1,3 Mt, à 4,4 Mt.

  • Publié le vendredi 23 août

    La Chine a décidé d'augmenter de 5 % ses taxes à l'import sur les produits américains, dont le soja, à partir du 1er septembre. Les droits douaniers sur le sorgho et les produits animaux seront relevés de 10 %. Une augmentation des taxes sur l’éthanol, le maïs et le blé est également prévue en fin d’année.

    Dans son dernier rapport hebdomadaire, FranceAgriMer a amélioré de deux points ses notations « bonnes à très bonnes » de maïs, à 62 %, contre 61 % l’an dernier, et 69 % en moyenne quinquennale.

  • Publié le lundi 12 août

    Contre l'attente des opérateurs, l'USDA a finalement maintenu son estimation de production américaine de maïs et augmenté le stock mondial de fin de campagne de 8,8 Mt. En réaction, le marché des cérales décroche à Chicago et sur Euronext.

  • Publié le mardi 06 août

    Le Gasc a acheté 415 kt de blé mer Noire à un prix moyen de 219 $/t C&F. La Russie représente 240 kt de ce volume (219,4 $/t C&F), la Roumanie 60 kt (219,42 $/t C&F) et l'Ukraine 115 kt (218,26 $/t).

  • Publié le vendredi 02 août

    Dans son dernier rapport hebdomadaire, FranceAgriMer a retiré six points de « bon à excellent » dans ses notations de maïs. Elles retombent donc à 61 %, soit le plus faible ratio enregistré depuis 2015.

  • Publié le vendredi 19 juillet

    FranceAgriMer a dégradé de quatre points ses notations « bonnes à excellentes » des cultures de maïs, à 74 %. Ces notations restent supérieures à l'an dernier (71 %), mais s'établissent désormais dans la moyenne cinq ans (74 %).

     

  • Publié le vendredi 05 juillet

    FranceAgriMer a dégradé de cinq points ses notations de blé « bon à excellent » cette semaine, à 75 % (73 % l’an dernier). Les orges d’hiver perdent deux points pour retomber à 73 % ( 69 % en 2018), les « bon à excellents » des variétés de printemps chutent de dix points à 76 %, un niveau désormais équivalent à l’an dernier.