Caméra Video [Essai] Caméra vidéo sans fil Luda Machine CAM

Terre-net Média

Durant la moisson, nous avons essayé la caméra sans fil de Luda, destinée à améliorer le champ de vision autour des machines. Cette caméra haut de gamme vaut -elle vraiment le coup ?

La Machine Cam est une caméra HD sans fil de Luda. Ces utilisations sont donc potentiellement nombreuses. Installée à l’arrière de la moissonneuse, elle permet de surveiller l’éparpilleur et de prévenir les bourrages. Elle peut aussi aider à garer la machine en marche arrière dans un petit hangar. Avantage du sans fil, elle peut être installée sur la goulotte de la machine et l’écran dans la cabine du tracteur pour surveiller le remplissage de la benne. Hors moisson, elle peut se monter sur un semoir par exemple. C’est donc une caméra polyvalente et flexible. Comme nous allons le voir plus loin, son installation est rapide ce qui permet de changer le point de vue rapidement même pendant une séquence de travaux.

Le déballage de la caméra

Lors de la réception de notre caméra, nous avons été agréablement surpris par le packaging soigné de la caméra. Tout est bien organisé à l’intérieur de la boîte.

Comme c’était la première fois que nous utilisions ce type de caméra, nous nous sommes penchés sur la notice. Une notice de mise en route rapide nous a permis de comprendre rapidement le principe. L’écran se connecte sur une prise allume-cigare dans la cabine. Il s’installe facilement grâce à une ventouse de bonne facture sur une surface vitrée relativement plane.

La caméra, quant à elle, est équipée d’une embase aimantée très puissante. Nous avons tout d’abord pensé à refixer la caméra avec un serflex, mais la force de l’aimant nous a convaincu que cela ne serait pas nécessaire. Et effectivement, malgré les vibrations de la hotte de notre Lexion, la caméra fixée à l’arrière de celle-ci est restée bien en place.

Le seul point faible aurait pu être d'avoir à passer les câbles d’alimentation de la caméra. Mais Luda a mis à notre disposition l’option Flexi pack X, le pack de batterie. Pour nous, cela ne devrait pas être une option. Quel intérêt d’avoir une caméra à la transmission du signal sans fil, s’il faut quand même passer des câbles pour l’alimentation ?

La batterie est aussi dotée d’un socle magnétique, mais moins puissant que celui de la caméra. Toutefois, il ne s’est pas décroché pendant les tests.

L’installation sur la machine

Installer la caméra est vraiment très simple… Une fois les 2 antennes vissées, les 2 câbles d’alimentation reliés et pour finir, après avoir appuyé sur le bouton « on », l’image s’affiche, le temps de vidanger la trémie de notre Lexion.

L’image est de bonne qualité, claire et lumineuse. L’angle de vue de 120° permet de voir sur une large surface. Et cela malgré les nombreuses interférences que doit générer notre machine.

Il existe encore bien d’autres fonctionnalités que nous n’avons pas testées ici. Le moniteur de MachineCam permet de connecter automatiquement jusqu’à 4 caméras et d’afficher les vues sur le même écran pour surveiller ce qui se passe derrière et dans la remorque sur le même écran. La caméra est aussi équipée pour la vision nocturne et permet de travailler en soirée.

Utilisée pendant toute la moisson la caméra a révélé quelques pertes de signal pendant une dizaine de secondes. L’autonomie de la batterie s’avère plus limitée que celle donnée par le constructeur. Comptez plutôt 8 heures que les 12 annoncées.

Cette caméra est un précieux allié pour augmenter son champ de vision autour des machines de l’exploitation. Elle a été conçue pour être robuste et pour une utilisation dans des conditions difficiles. Toutefois, la conception se paye. Le kit de base, hors batterie, est annoncé par le constructeur à 708 € HT.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous