Nouveauté récolte Massey Ferguson MF 7300 Activa S ParaLevel, la moiss’bat qui n’a pas le vertige !

Terre-net Média

Massey Ferguson vient de dévoiler deux nouveaux modèles de moissonneuse-batteuse dans sa gamme Activa S. Son nom : ParaLevel. Il s’agit du système de compensation de dévers latéral qui équipe déjà les machines de la série Béta. Sécurité, qualité de récolte, débit de chantier… Les MF 7345 et 7347 ParaLevel avalent les pentes jusqu’à 20 % de déclivité.

Moissonneuse-batteuse Massey Ferguson 7300 Activa S ParaLevelLa moissonneuse-batteuse corrige le dévers latéral jusqu'à 20 % dans sa version quatre roues motrices. (©Massey Ferguson)

Massey Ferguson étoffe sa gamme de moissonneuses-batteuses et propose deux modèles supplémentaires, plus adaptés aux régions vallonnées. Leurs noms : MF 7345 et 7347 MCS ParaLevel. Disponibles en cinq ou six secoueurs, les machines sont capables d'évoluer dans des parcelles dont le dévers peut atteindre 20 %. Le système ParaLevel est éprouvé puisqu'il équipe déjà les produits de la gamme Béta. Il augmente la stabilité de la moissonneuse et donc rehausse la sécurité. En effet, le support inférieur de forme triangulaire et le bras supérieur assurent une liaison en forme de parallélogramme. 

Un pendule électronique contrôle la dénivellation et la corrige aussitôt de manière à suivre les variations de relief. Pour pallier un besoin de puissance hydrostatique supérieur, les ingénieurs ont augmenté la taille de la pompe. En outre, cela offre une meilleure motricité à l'engin.

Côté conduite, l’opérateur bénéficie de deux modes :

  • route : les roues de la machine s’abaissent et par l’effet du parallélogramme, la voie rétrécit. Du coup, la vitesse de l'appareil est de 25 km/h maximum.
  • travail : c'est l'électronique qui gère automatiquement la hauteur des roues pour maintenir l’engin parallèle au sol. La largeur de la voie augmente et accroît la stabilité. La vitesse est bridée à 18 km/h, pour que les capteurs calculent et corrigent la position de la récolteuse.

Performances de récolte accrues

Grâce à cette technologie, la largeur n'excède pas 3,5 m, le gabarit correct pour circuler sur la route, même avec des pneus larges de dimension 800/65 R32. En version deux roues motrices, l’installation corrige des pentes jusqu’à 15 % de déclivité latérale (20 % sur une version quatre roues motrices). Inutile de préciser que la sécurité de l'opérateur augmente ainsi que les performances de récolte, qui restent optimales quel que soit le dévers.

Côté moteur, pas de changement. Le constructeur installe toujours un bloc six cylindres Agco Power de 7,4 l de cylindrée. Celui-ci répond évidemment à la norme d’émission Tier 4 final, et pour y parvenir, la marque utilise la technologie SCR et l’AdBlue. Le modèle le plus puissant développe 306 ch, dont une réserve de puissance de 30 ch utilisée lors de la vidange de la trémie. L’autre modèle, à cinq secoueurs, plafonne à 243 ch.

Sur cette version 2018, une fonction régulateur de vitesse est également proposée. L’opérateur sélectionne l’une des deux vitesses préprogrammées via le monolevier, puis il pousse le joystick vers la droite pour l'enclencher. L’engin maintient alors automatiquement la vitesse enregistrée et le producteur peut se concentrer sur le reste du travail.

15 cultures préréglées sur le terminal TechTouch 2

Autre avantage : le réglage automatique de la culture. Sur l'écran du terminal TechTouch 2, 15 espèces sont programmées. Ainsi, vitesse de rotation du batteur, ouverture avant – arrière du contre-batteur, vitesse des vents, ouverture des grilles… l’agriculteur n'a qu'à sélectionner l’espèce qu'il récolte. Tous les réglages prennent aussitôt la position enregistrée. L'opérateur peut ensuite affiner ces valeurs jusqu'à l'obtention d'une qualité de travail et d'un débit de chantier optimum.

Chaque modèle peut être équipé d'une barre de coupe MF PowerFlow ou d'une version classique FreeFlow. Le convoyeur Power Feed Roller alimente le batteur de façon régulière et assure un transfert régulier de la récolte sur toute la largeur des organes de battage.

Le batteur est complété par un contre-batteur offrant un réglage indépendant de l’écartement avant et arrière, pour accroître les performances de battage, quelles que soient les conditions.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous