Technologie d'aujourd'hui ou de demain Quand la moissonneuse-batteuse prend le contrôle du tracteur

Thibaut Guillet Terre-net Média

Avec son innovation V2V (Vehicule to Vehicule), récompensée d’une médaille d’or aux Sima Innovation Awards 2011, Case IH joue la carte médiatique, mais également celle de l’utilité. Ce système interactif de communication entre deux véhicules en mouvement automatise la vidange de la trémie d’une moissonneuse-batteuse au travail. Un avant-goût des chantiers agricoles du futur ? Un article extrait du deuxième numéro de Terre-net Magazine.


Benne positionnée, vitesse ajustée, le conducteur
de la moissonneuse-batteuse n’a plus qu’à se
préoccuper du battage de ses cultures. (© DR)

A travers le V2V, récompensé par une médaille d'or au Sima innovations awards, Case IH innove dans l’utilisation du standard de communication Bluetooth, le même Bluetooth qui vous permet de synchroniser votre téléphone avec votre kit mains libres. Le système employé par Case IH, actif jusqu’à 100 mètres, assure l’échange d’ordres entre deux matériels. Ainsi, un ensemble tracteur-remorque ou tracteur-transbordeur peut se caler automatiquement sous la goulotte, en parallèle de la ligne de guidage de la moissonneuse-batteuse. Une fois positionné, il synchronise la vitesse de vidange de la trémie sur celle de fauche.


Le système Bluetooth. (© DR)
D’un point de vue technique, cette innovation repose sur des éléments existants : les circuits Bus Can, les systèmes d’autoguidage des moissonneuses-batteuses et des tracteurs, les écrans tactiles Afs Pro 600. A ces pré-équipements, s’ajoute un ensemble de logiciels pilotant, grâce à deux boîtiers de communication Bluetooth, le décalage en fonction de la largeur de coupe, la synchronisation des autoguidages et celle de la vitesse. Laquelle s’effectue via la gestion du régime moteur et du rapport de transmission.

Un gage de confort, de sécurité et de productivité

Si, avec son V2V, Case IH sera sûrement au centre des discussions du prochain Sima, les applications sans fil ne sont pas nouvelles dans le monde agricole. Une récente note de veille technologique du Cetim (Centre technique des industries mécaniques) et du Cemagref (institut de recherche en sciences et technologies pour l’environnement) répertorie de nombreux cas déjà opérationnels, allant de la simple commande de treuils forestiers au boîtier de contrôle sur chargeur des mélangeuses Lucas G, en passant par l’offre pléthorique dans le domaine du télé-service sous Gsm-Gprs.


Processus de synchronisation. (© DR)

Néanmoins, jusqu’ici, ces applications se limitaient aux standards de communication radiofréquence et Gsm. Le Bluetooth, lui, était réservé à la collecte d’informations ; sauf sur les remorques autochargeuses Pöttinger, dont les différentes fonctions sont contrôlées, dans un rayon de dix mètres, par une télécommande basée sur ce système.

 


Après validation par le chauffeur, les autoguidages
des deux machines se synchronisent. (© DR)
Quant au Wifi en agriculture, il est encore au stade de « recherche et développement », mais pourrait trouver rapidement de multiples applications. Comme l’avaient montré les travaux de l’université allemande de Brunswick, menés avec le constructeur Claas entre 2002 et 2005 : une ensileuse avait été asservie, par l’intermédiaire du système Wifi, à un ensemble tracteur-remorque pour gérer l’orientation de la goulotte et le remplissage automatique de la benne. Une technologie qui a été aujourd’hui remplacée par une caméra et un modèle d’analyse d’images 3D, plus simple et moins onéreux. Mais, quoi qu’il en soit, qu’elles soient Bluetooth, Wifi ou autres, ces applications sont gages de confort, de sécurité et de productivité. Et surtout, elles témoignent de l’importance croissante des nouvelles technologies agricoles.

 

A lire aussi : T8 à l’horizon de Terre-net Magazine n°1

 

Cet article est extrait de Terre-net Magazine n°2. Si vous ne l'avez pas reçu chez vous, retrouvez Terre-net Magazine en ligne en cliquant ICI.

 


Terre-net Magazine n°2 est également
disponible en ligne en cliquant ICI
.
(© Terre-net Média)
Avec la parution de Terre-net Magazine, Terre-net Média marque encore sa différence. Le papier « technologique » (réalité augmentée) devient le compagnon naturel du web ! Grâce à une démarche unique d'union entre les portails quotidiens sur le web et un magazine mensuel sur papier, une nouvelle génération de presse agricole interactive est en marche. Elle repose sur deux rythmes de lecture complémentaires : pluri-quotidien et mensuel.

Résolument différent, résolument engagé. Telles sont les valeurs de votre nouveau magazine.

Pour en savoir plus :


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également


Contenu pour vous