Matériel d’entretien SMA envoie du lourd avec ses nouvelles rotofaucheuses !

Terre-net Média

SMA présente six modèles supplémentaires dans sa gamme de rotofaucheuses. Le constructeur veut ainsi mieux couvrir les besoins du marché agricole. Boîtier renforcé, roulements coniques forestiers, caisson profilé, couteaux de 1,7 kg… des nouveautés bien armées pour travailler dans des conditions intensives.

Rotofaucheuse SMA DMGLa version DMG se décline en trois largeurs de travail : 1,2, 1,6 et 2 m. (©SMA Faucheux)

SMA étoffe sa gamme de rotofaucheuses grâce à six nouveaux modèles. Objectif : mieux couvrir les besoins du marché agricole et de l’entretien des routes et proposer des outils adaptés aux tracteurs dont la puissance s’échelonne de 45 à 200 ch.

Les gammes RTA, RZA, RTPL et RTPH se démarquent par leur conception robuste, conçue pour répondre aux usages intensifs. Par exemple, le caisson et la structure de l’engin sont en acier HLE de qualité Strenx. La matière est obtenue par laminage thermodynamique et offre 20 % de poids en moins pour une meilleure résistance.

Roulements coniques forestiers

Côté transmission, la puissance du tracteur passe vers l’outil via des courroies. Les ingénieurs de la marque utilisent des poulies d’entrainement ventilées et des roulements coniques issus d’engin forestier. Résultat : même en conditions extrêmes, la durée de vie des outils augmente. À noter aussi la présence de patins d’usure sous le groupe de broyage. Celui-ci peut même être blindé à l'intérieur avec un acier anti-usure. Question sécurité, chaque modèle bénéficie d’un boîtier à roue libre.

Les marteaux pèsent jusqu’à 1,7 kg ! De quoi pulvériser du bois jusqu'à 12,5 cm de diamètre. Pour ceux qui veulent du travail plus fin, il suffit d’installer les contre couteaux amovibles boulonnés. Pas de panique ! En présence de résidus végétaux importants, le diamètre du rotor (de 140 à 220 mm) avale la matière. La hauteur de coupe varie de 3 à 9 cm via les trois positions du rouleau palpeur. Et pour éviter que la végétation ne s'accroche dans le caisson, il a été profilé spécialement. 

Boîtier de prise de force renforcé

Chaque modèle à déport se déploie hydrauliquement. Désormais, la version DMG se décline en trois largeurs de travail : 1,2, 1,6 et 2,0 m. Protection des paliers de rotor, raccords hydrauliques à billes, sécurité hydraulique, cardan à roue libre… autant d'évolutions pour renforcer l'outil et lui permettre de travailler en conditions difficiles. La série F aussi a été renouvelée. Elle bénéficie du nouveau boîtier renforcé de 125 ch, de paliers de rotor anti-enroulement (à démontage par l’extérieur) et d’un carter profilé.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous