Photovoltaïque Le Crédit Agricole injecte 15 millions d'euros dans l'énergie solaire

Terre-net Média

Amarenco tente de réunir 50 millions d'euros sur l'année 2020 et annonce la prise de participation du Crédit Agricole à son capital à hauteur de 15 millions d'euros. La stratégie de croissance du groupe Amarenco, qui consiste à passer d’un modèle de développeur à un modèle de producteur indépendant, correspond à la philosophie d’investissement du fonds CA Transitions.

Amarenco FranceAmarenco France multiplie les centrales solaires agricoles dans l'Hexagone. (©Amarenco)

Amarenco, entreprise spécialisée dans les infrastructures solaires, vient de réaliser une levée de fonds de 15 millions d'euros auprès du Crédit Agricole, là où l'objectif du groupe est de réunir 50 millions d'euros d'ici la fin de l'année 2020.

IDIA Capital Investissement, accompagné de trois autres sociétés de capital investissement du groupe Crédit Agricole (Sofilaro, Grand Sud-Ouest Capital et Nord-Midi Pyrénées Développement), ont donc pris une participation au capital d’Amarenco. En complément, le groupe prévoit la mise en place d’une ligne de financement en fonds propres de 100 millions d’euros pour concrétiser son plan de croissance externe.

Un fonds dédié aux transitions énergétiques

Avec cette opération, IDIA Capital Investissement – via son fonds CA Transitions dédié aux transitions énergétique, agricole et agroalimentaire – devient le premier actionnaire institutionnel du groupe Amarenco. Créé en 2013 par une équipe franco-irlandaise de dirigeants du secteur de l’énergie, le groupe est convaincu que l'énergie solaire dominera la production d’électricité mondiale, notamment grâce aux technologies de stockage d’énergie.

Amarenco a d’ailleurs remporté l'appel d'offre français de stockage long terme (AOLT) d'une capacité de 90 MWh. Depuis, Amarenco accélère le déploiement des activités à l’international, en particulier au Moyen-Orient et en Asie-Pacifique. Grâce aux équipes locales situées à Mascate (Oman) et Singapour, le groupe s’est constitué un portefeuille de projets en cours de développement et d’acquisition supérieur à 2,5 GW.

Passer d’un modèle de développeur à producteur indépendant

En outre, Amarenco est sur le point de finaliser le rachat d’un producteur indépendant d'énergie solaire installé dans le sud-est français. L’entreprise emploie plus de 130 salariés à travers le monde et prévoit de recruter une vingtaine de collaborateurs supplémentaires d’ici la fin d’année.

Pour Maud Minoustchin, directrice de participations transition énergétique chez IDIA Capital Investissement : « La stratégie de croissance du groupe consiste à passer d’un modèle de développeur à un modèle de producteur indépendant et correspond à la philosophie d’investissement du fonds CA Transitions.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous