Jean-Pierre Bernheim à la tête de l’Aprodema « Promouvoir nos métiers et améliorer la formation »

E.M. Terre-net média

Déjà président de l’Axema*, Jean-Pierre Bernheim vient de prendre la présidence de l’Aprodema**. Avec Michel Morel, vice-président exécutif, et un représentant de la distribution qui sera nommé prochainement, ils travailleront sur trois axes principaux : la promotion des métiers de l’agroéquipement, la formation initiale et la formation continue.


Jean-Pierre Bernheim dirige Bucher-Vaslin.
(© Terre-net Média)
« Comme je suis chef d'entreprise, je ne suis pas dispo à 100 %, donc nous avons décidé de former un triumvirat avec un représentant des industriels, un représentant de la distribution et Michel Morel, explique Jean-Pierre Bernheim. Nous tenons à saluer l’action déjà menée par l'équipe précédente dont  l'ancien président, Joël Carmona. Nous allons essayer de l’amplifier et d’apporter des idées nouvelles. »

Communiquer aussi auprès des chômeurs

D’abord dans le domaine de la promotion des métiers de l’agroéquipement. « Le machinisme agricole traîne l’image d’un métier ancestral alors que c’est une des professions les plus avancées technologiquement. Avec tous les systèmes électroniques et Gps, on se rapproche plus de la Formule 1 que des Porsches ! Nous allons continuer à communiquer auprès des jeunes mais nous allons aussi élargir la cible aux demandeurs d’emploi car il y a des perspectives intéressantes. »

Des formations davantage appliquées aux machines agricoles

L’autre mission ? La formation. L’Aprodema va continuer à s’impliquer dans la formation initiale en assurant la mise à jour des programmes en fonction des évolutions des métiers et des besoins de la filière, mais l’association va aussi davantage explorer le domaine de la formation continue.

« Notre idée n’est pas de créer des centres de formation mais de pouvoir insérer du machinisme agricole dans des formations déjà existantes grâce à des partenariats, souligne le nouveau président. Dans l’industrie, nous manquons de formations directement appliquées aux machines agricoles. Nous allons mener une réflexion nationale mais aussi régionale. C’est primordial que les actions soient bien relayées et animées au niveau régional. »

* Union des industriels de l'agro-&#233;quipement <br/>** Association professionnelle de d&#233;veloppement de l'enseignement du machinisme agricole et des agro-&#233;quipements

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

Contenu pour vous