Eurotechnics Zoom sur les nouveautés attendues

E.M. Terre-net média

Suire, Jean de Bru et Goizin* sont les trois marques commercialisées par Eurotechnics Agri. Petit tour des nouveautés et évolutions à venir…


La Starflow sera déclinée avec un démêleur mécanique. (© DR)
« L’avantage du regroupement c’est qu’on mutualise les services administratifs et commerciaux, mais surtout qu’on bénéficie du savoir-faire de chaque marque, souligne Vanessa Leclerc, assistante marketing et communication Eurotechnics Agri. Nous avons en effet centralisé le bureau d’études mais conservé les trois usines dont les moyens de production sont diversifiés et donc complémentaires. L'usine Jean de Bru dispose par exemple d’une cabine de grenaillage et celle Boizin de forges… Nous multiplions  les échanges technologiques pour optimiser les innovations et le développement de chacune des marques. »

Des nouveautés sont d’ailleurs attendues cette année dans les différentes gammes. Celle de la pailleuse à turbine Starflow va par exemple être étendue avec un démêleur mécanique, mais aussi avec une version semi-portée. « Le démêleur mécanique offre plus de puissance et de couple donc il est mieux adapté à la distribution de foin et d’enrubannage qu’un démêleur hydraulique, précise Vanessa Leclerc. Quant à la version semi-portée, elle assure une meilleure assise du tracteur quand il est de faible puissance. »

Plus de robustesse


La nouvelle pince-balle. (© DR)
Pour compléter son offre, Eurotechnics a aussi sorti un pince-balle cet hiver : le PB 160 qui peut prendre des balles de 1,20 à 1,60 m de diamètre. Equipé d’un châssis et de mains en tubes renforcés, il est adaptable sur tous types de chargeurs et de télescopiques ayant une pression maximale de 180 bar. « Si cette dernière est supérieure, il faut prendre le limitateur de pression en option. »

Enfin, il va y avoir des évolutions sur les rouleaux Megapack avec les versions XL et XL GF (pour grosses fontes) qui seront notamment dotés d’un timon renforcé (150 x 100 mm) et de berceaux non plus soudés mais désormais boulonnés. « L’objectif est d’avoir un poids supérieur afin de tasser davantage le sol, indique le constructeur. Le châssis est également plus robuste afin de répondre aux utilisations intensives des Cuma, Eta et grosses exploitations. »


Les versions XL et XL GF s'intercaleront entre
les Megapack déjà existants et les Terrapack. (© DR)

*Suire est spécialisé dans le matériel de broyage et d’élevage, Jean de Bru dans le travail du sol et Goizin dans les charrues.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous