InnoRobo Les robots débarquent dans la vie de tous les jours

Terre-net Média

Les robots arrivent dans de nombreux domaines : industrie, santé, accueil, surveillance… Qu’en est-il dans le monde agricole ? Avons-nous du retard dans ce domaine ? Quelles pistes de recherche pourraient être utilisées dans le domaine de la robotique pour faciliter la vie des agriculteurs ?

Nao, le grand frère de Pepper de SoftBank RoboticsNao, le grand frère de Pepper, de SoftBank Robotics (©Terre-net Média) L

e salon Innorobo, événement national de l’innovation en robotique a fermé ses portes le 26 mai 2016 à Paris. Ce salon regroupe les principaux acteurs de la robotique française mais aussi internationale. Il propose un panorama du marché de la robotique et de ses derniers développements.

Si les robots industriels sont présents en force et représentent encore le gros du marché, de nombreuses start-up proposent de découvrir leurs derniers-nés. Et l’imagination ne manque pas. Du robot d’assistance chirurgicale au robot poisson pour piscine, la diversité des utilisations proposées est incroyable. Petit tour d’horizon en photos des robots domestiques.

Un robot de cette catégorie a retenu l’attention de la rédaction. Il s’agit de Buddy, « copain » en anglais. Le robot compagnon de Bluefrog Robotics reconnaît les personnes autour de lui et peut rendre de nombreux services tels que consulter la météo, appeler un ami au téléphone, faire réviser les tables de multiplication aux enfants ou encore surveiller la maison en l’absence de ses occupants. Il affiche un prix particulièrement attractif de moins de 1 000 €. La société a annoncé lors du salon Innorobo un partenariat avec Somfy pour faciliter la prise de contrôle de la maison intelligente et de ses fonctions domotiques. Il deviendra ainsi possible de demander oralement à Buddy d’allumer les lumières, fermer les volets, ouvrir la porte du garage, monter le chauffage…

S’ils apparaissent bien loin du monde du travail, c’est en entrant dans la maison et en prenant un visage plus humain qu’ils s’insèrent dans le paysage. En agriculture, les robots de traite statiques sont maintenant bien connus de tous. Les robots d’alimentation mobiles commencent à se développer et l’on peut considérer que des machines comme un module d’enrubannage appartiennent également à cette grande famille. Les drones, comme ceux de Wulkadrone, font maintenant partie du paysage agricole et peuvent aussi être assimilés à des robots volants.

Mais bien d’autres tâches pourraient leur être confiées, comme le stockage ou le chargement de palettes. Une intelligence robotique qui pilote automatiquement un transpalette Linde est d’ores et déjà disponible dans l’industrie.

Effibot, le robot brouette d’Effidence sert aussi pour la manutention. Terre-net vous le présentait en janvier dernier.

Enfin, la démultiplication de la force humaine apparaît comme une autre voie de développement. C’est le cas de l’Exopush de RB3D  dont le principe est simple : le bras robotique démultiplie par 10 la force de celui qui l’utilise.

La robotique est en train de se généraliser au niveau du grand public. L’agriculture a été un domaine précurseur en reprenant les concepts des industriels pour les mettre au service de la simplification de tâches répétitives comme la traite ou l’enrubannage. Mais la robotique de demain apportera sûrement de nouvelles applications en termes d’assistance ou de services. Alors n’ayons pas peur, les trois lois de la robotique d’Issac Asimov veillent sur nous.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous