Interview BKT Rajiv Poddar, le prince des pneumatiques agricoles en Inde

Terre-net Média

Rajiv est le fils d’Arvind Poddar. Il est l’héritier de Balkrishna Industries Ltd, plus connu sous sa marque de pneumatiques BKT. Qui est vraiment cet homme ? Portrait et interview exclusive.

Rajiv Poddard, directeur général du groupe Balkrishna Industries LtdRajiv Poddard, directeur général du groupe Balkrishna Industries Ltd (©Terre-net-média)

Rajiv a été diplômé en management des affaires à l’université Kingston de Londres en 2004. Il s’est marié en janvier 2008 à Khushbod. Pour diriger l’entreprise familiale, il s’appuie sur la méthode des 3 M. « Man, Machine & Method » « L’homme, la machine et la méthode ». Ces dix dernières années, il a été plébiscité dans le groupe pour ses talents de planification stratégique, concepteur de projet, exportation et marketing.

Terre-net (TN) : Quand avez-vous rejoint l’entreprise BKT ?

Rajiv Poddar (RP) : J’ai rejoint l’entreprise BKT dès la fin de ma formation en 2005. J’ai travaillé pendant un an dans les différentes usines du groupe pour apprendre le métier. J’ai même travaillé à assembler des pneumatiques sur la chaîne. A la fin de mon parcours d’intégration, j’ai visité différents pays à travers le monde pour découvrir les différents marchés et leurs besoins. Avec mon équipe, nous venons juste de finaliser le projet de construction de la nouvelle usine de Bhuj.

TN : Quelle est votre vision du futur ?

RP : La stratégie du groupe est claire. Nous souhaitons devenir le leader des pneumatiques off road au niveau mondial. Pour atteindre cet objectif, le secteur de l’agriculture est essentiel. Je suis persuadé que la demande mondiale en produits alimentaires va continuer à grandir. Pour y répondre, la mécanisation est indispensable. La demande s’oriente vers des tracteurs toujours plus puissants et plus rapides. La demande de pneumatiques va donc continuer à croître dans ce secteur.

TN : Vous annoncez vouloir multiplier par trois vos ventes dans les quatre prochaines années. Cela n’est-il pas trop ambitieux ?

RP : C’est l’objectif que nous nous sommes fixés. Nous avons investi lourdement pour pouvoir répondre à la demande qui, selon nous, va repartir en 2016 ou 2017. Bhuj, notre nouveau site de production, nous permet d’augmenter notre capacité de production de 75 %. C’est une prise de risque calculée qui nous permettra de pourvoir répondre présent quand le marché repartira.

TN : N’est-il pas difficile de travailler dans l’entreprise familiale que votre grand père et votre père ont dirigée avant vous ?

RP : Tous les salariés du groupe sont notre famille. Quand je suis au bureau, mon père est mon manager direct, ce n’est pas comme à la maison. De plus en tant que directeur opérationnel, je réponds de mes actes auprès du conseil d’administration qui est composé de six personnes extérieures à la famille. Elles nous apportent leurs expertises et leurs expériences professionnelles. Cela crée un bon équilibre dans la prise de décision.

Terre-net : Quelle est votre stratégie de distribution en France ?

RP : Nous travaillons en France avec deux distributeurs que sont Sonamia et Saphore. Cela se passe bien avec eux, nous les avons rencontrés pas plus tard que la semaine dernière.

Terre-net : Souhaitez-vous ajouter quelque chose pour nos lecteurs agriculteurs français ?

RP : Nous souhaitons produire des pneumatiques adaptés à chacun d’entre eux. Nous sommes persuadés que, bien que nous ne soyons pas les moins chers à l’achat, le coût d’utilisation de nos pneumatiques est le meilleur au monde. 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous