Agritechnica M-1 avant le coup d’envoi !

Elodie Mas Terre-net média

Dans pile un mois, Agritechnica ouvrira ses portes au parc des expos d’Hanovre pour deux jours réservés aux professionnels puis cinq journées grand public. Plus de 300.000 visiteurs sont attendus pour découvrir les 2.200 exposants de 47 pays. Petit tour en coulisses avec Ulrike Schmidt-Machinek, manager des exposants étrangers, et présentation du palmarès des innovations.


Le plus grand salon mondial du machinisme se tiendra
du 8 au 14 novembre au parc des expositions d'Hanovre. (© DR)
Terre-net Média : Où en sont les derniers préparatifs à un mois de l’événement ?
Ulrike Schmidt-Machinek : Nous enregistrons actuellement les toutes dernières inscriptions, environ six par jour. Nous gérons aussi toutes les commandes de tickets, badges et brochures, mais aussi de matériel pour équiper les quelque 18 km de couloirs. Nous préparons par exemple également la signalisation, l’arrivée des 200 délégations et la coordination du staff puisqu’environ 100 personnes de la DLG (organisateur)  et 800 auxiliaires sont réquisitionnés pendant l'événement. Nous donnons aussi des conseils aux constructeurs pour la construction de leurs stands car il y a notamment des hauteurs maximum.

TNM : Pour la première fois, le Salon comptera plus de 1.000 exposants non Allemands…
USM : Oui, selon nos tout derniers chiffres, nous aurons 2.210 exposants de 47 pays, dont 1.030 "non Allemands". Comparé à 2007, il y a 600 nouveaux exposants. Après l’Allemagne, le trio de tête est composé de l’Italie (291), les Pays-Bas (83) et la France (75) qui sont talonnés par la Turquie, la Chine et l’Autriche. Cette édition est notamment marquée par l’augmentation des secteurs pièces de rechanges,  travail du sol, tracteurs et récolte. Il ne reste plus que quelques petits stands libres. Même avec les deux halls supplémentaires, nous allons afficher complet.

TNM : Quels constructeurs auront les plus grands stands ?
USM : Ce sont Claas, John Deere et Agco, qui ont, à eux trois, plus d'un hectare. A l'inverse, d’autres se réunissent sous un pavillon national afin d’avoir une meilleure visibilité comme l’Argentine où 30 exposants se partageront 120 m². Ils peuvent ainsi avoir un stand plus grand et proposer des animations communes. C’est aussi le cas du Canada, des Etats-Unis, de la Chine, et, pour la première fois du Pakistan, du Brésil et… de la France avec la Picardie ! Ce sont, pour la plupart, des PME qui ont obtenu des aides de leur pays pour participer. Le pavillon picard est, par exemple, planté à l’initiative de la Chambre de commerce et d’industrie de l’Aisne et l’Agence régional d’exportation de Picardie (Arex).

TNM : La pression monte ?
USM : Evidemment ! Nous sommes partagés entre le stress, car il reste beaucoup de choses à faire, et l’impatience d’accueillir le public pour qu’il découvre toutes les nouveautés de cette édition 2009.

Pour en savoir plus, lire aussi : « Agritechnica a dévoilé ses nouveautés »

Le Palmarès 2009

Agritechnica a enregistré plus de 300 inscriptions d’innovations cette année. Un jury d’experts indépendants composés d’agriculteurs, de chercheurs, de techniciens ou encore de conseillers a attribué cinq médailles d’or et vingt-huit médailles d’argent. Leurs critères ? L'importance pour la pratique, l'impact sur l’amélioration des conditions de travail et de la sécurité, les avantages en matière de gestion de l’exploitation, ainsi que l’amélioration des situations environnementales et énergétiques. Voici leur palmarès :





Près de 80.000 étrangers dont 4.000 Français sont attendus. (© DR)


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous