Agroéquipement Y a-t-il eu moins de nouvelles machines en 2020 ?

Terre-net Média

Après un premier semestre 2020 plutôt calme en matière de nouveauté produits, les marques se sont organisées et ont imaginé de nouvelles techniques pour lever le voile sur leur machine tout en respectant les contraintes sanitaires. Le second semestre aura donc connu quelques nouveautés, surtout dans la catégorie tracteur.

Massey Ferguson NextMême si l'année 2020 ne restera pas dans les annales en termes de nouveautés, soulignons le passage des tracteurs Massey Ferguson à la nouvelle ère. (©Massey Ferguson)

Le moins qu'on puisse dire, c'est que l'année 2020 ne restera dans les annales pour le nombre de nouvelles machines présentées. Bien que les agriculteurs n'aient jamais cessé de travailler, la crise sanitaire de Covid-19 a freiné les constructeurs dans la présentation de leurs équipements. En cause aussi, l'annulation de la plupart des salons mondiaux, le manque de visibilité rendant difficile d'organiser les lancements, la mise en place de jauges limitant le nombre de participants, les deux périodes de confinement... En clair, une année très compliquée pour les équipes marketing des constructeurs. Seul avantage peut-être, la disponibilité des entreprises intervenants dans le milieu événementiel !

Pour autant, les bureaux d'études de la filière ne se sont pas arrêtés de travailler. L'occasion pour certains de se mettre à jour sur les dossiers en retard, de consacrer du temps à de nouveaux projets pour d'autres... Après un premier semestre au calme plat, les marques ont réagi et ont imaginé de nouvelles méthodes pour dévoiler leurs nouvelles machines. Et autant dire que certains constructeurs ont été plutôt créatifs ! Par exemple, Massey Ferguson. La marque a réuni tous les journalistes de la presse agricole mondiale le 24 juillet dernier pour un show hors du commun pour la naissance de son MF 8S

Des présentations en virtuel et présentiel

Où que vous soyez installé dans le monde, vous avez pu suivre la présentation de la gamme de tracteurs MF 8S en live par internet. D'autres ont également levé le voile sur leur nouveauté, de manière plus classique et tout en respectant les gestes barrières. C'est le cas d'Evrard qui a dévoilé le dernier né de sa gamme de pulvérisateurs traînés, le Meteor R Activ. Idem avec la série de tracteurs G5 de Valtra ou le Kubota M 6002.

Et plus récemment, fort de sa première expérience réussie, Massey Ferguson a réitéré grâce à la série MF 5S. L'été dernier, c'est John Deere qui conviait la presse agricole à assister à une demi-journée de présentation au champ de sa moissonneuse-batteuse X9, la fameuse machine aux 1 000 q/h. Sans oublier Deutz-Fahr dont la nouvelle série 8 a fait ses premiers tours de roue en France dans le Loir-et-Cher.

Capacité de production ralentie par la fermeture des usines

Même si l'innovation a été impactée par la crise sanitaire, ce n'est pas forcément le cas au niveau commercial. Certaines marques ont certes enregistré des résultats en légère diminution, mais d'autres ont enregistré un chiffre d'affaires record. Le rebond de l'activité qui a suivi la première période de confinement a permis de limiter la casse, voire de faire exploser le carnet de commandes. Encore fallait-il ne pas être limité par sa capacité à fabriquer suffisamment de machines. Ce qui, pour certains, a naturellement freiné les ventes. En cause, l'arrêt forcé des usines le temps de mettre en place les mesures de sécurité nécessaires pour garantir la santé des employés.

Sans compter que parfois, le ralentissement des chaînes d'assemblage était surtout dû à l'approvisionnement de pièces en amont. Cependant, la filière agricole a montré sa capacité à faire face et à s'adapter pour ne pas rompre la continuité de service, indispensable pour que les agriculteurs puissent travailler et entretenir le matériel. 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous