Nouvelles technologies Be Api, la plateforme en ligne pour moduler la fertilisation

Terre-net Média

Smag lance la plateforme Be Api, en fonction dans les coopératives depuis presque un an. Le système regroupe les données parcellaires et propose des cartes de modulation de dose à l'agriculteur. Pour le moment, le logiciel ne gère que la fertilisation de fond mais devrait s'étendre à l'azote et au soufre.

Application Be ApiL'agriculteur visualise et télécharge ses données directement depuis l'application Be Api sur son smartphone. (©Smag) Be Api, la plateforme développée par Smag, est fonctionnelle dans les coopératives agricoles depuis juillet 2017. Elle gère ainsi les informations techniques nécessaires pour diagnostiquer les hétérogénéités intra-parcellaires des parcelles. Le conseiller gère les données agronomiques collectées et établit ses préconisations de fertilisation en intégrant la modulation de dose. L’exploitant visualise et télécharge ses données directement depuis l’application.

Pour l'instant, le système fonctionne pour la fertilisation de fond. Selon l’entreprise, l’offre devrait s’étendre dès l’été prochain et proposer des fonctionnalités capables de valoriser les données d'hétérogénéité de potentiel de rendement pour optimiser la fertilisation azotée et soufrée.

S'il le souhaite, le fermier prend la main et définit des "micro-zones". Objectif : ajuster les données pour être plus précis dans la modulation. Le logiciel Be Api utilise l’algorithme Épiclès selon les critères de la stratégie du producteur. La coopérative capitalise donc sur son expertise agronomique et l'informatique adapte les préconisations à l’échelle intra-parcellaire.

Les agriculteurs bénéficient de requêtes pour filtrer les informations mises à disposition sous forme de carte ou de fichier de modulation, triées par culture ou par parcelle. À l'avenir, ils devraient même pouvoir adapter les conseils en fonction des événements survenus : changement de culture ou de variété, de stratégie de fertilisation… Reste ensuite à exporter les fichiers de modulation vers la console de l’outil ou le terminal du tracteur.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous