Entretien des cultures Bineuse, houe, herse étrille : Pöttinger se lance dans le désherbage mécanique

Olivier Joly et Arnaud Carpon Terre-net Média

Pöttinger présentait fin juin dans le Finistère ses nouveautés 2022 à la presse. Si la remorque ensileuse Jumbo série 7000 constitue le navire amiral du constructeur autrichien, celui-ci développe par ailleurs des outils mécaniques de protection des cultures, après le rachat de son concurrent autrichien Cross Farm Solution, spécialiste dans le segment de matériels.

Grâce au rachat de son compatriote CFS, l'autrichien Pöttinger se lance cet été dans le désherbage mécanique, en proposant différents modèles de bineuses, houes rotatives et herses étrille.Grâce au rachat de son compatriote CFS, l'autrichien Pöttinger se lance cet été dans le désherbage mécanique, en proposant différents modèles de bineuses, houes rotatives et herses étrille. (©Pöttinger) 

Comme nous vous l’annoncions en février dernier, Pöttinger a racheté la société autrichienne CFS (Cross Farm Solution) lui permettant, à partir du 1 er août 2021, d’étoffer son offre de produits en proposant des matériels de protection des cultures, segment qui manquait jusqu’alors à la marque.

« Nous inscrivant dans les pratiques raisonnées, nous n’avons jamais fabriqué d’épandeur à engrais ou de pulvérisateur. Mais il nous manquait des outils de désherbage mécanique. Ceux-ci n’ont pas vocation à remplacer la chimie mais à offrir des alternatives lorsque les phytosanitaires atteignent leurs limites », explique François Helfter, responsable marketing de Pöttinger France.

Pöttinger propose donc trois outils de désherbage : une bineuse, une houe rotative et une herse étrille à pression constante.

Bineuse Flexcare : réglages faciles sans outil

Sur la bineuse Flexcare V 6200, trois excentriques et un bouton de centrage permettent de régler l’interrang rapidement et sans outil. On peut aussi faire varier la position de tous les éléments travaillants : les dents, les disques protège-plants et les doigts Kress. « Pour qu’un désherbage mécanique soit réussi, plusieurs conditions doivent être réunies : une préparation de sol propice, un stade de développement de la culture adéquate et des conditions météorologiques séchantes dans les quarante-huit heures qui suivent l’intervention afin d’éviter une reprise des adventices », explique François Helfter.

Intégrée au châssis, l’interface de guidage hydraulique prend beaucoup moins de place car le constructeur autrichien souhaitait un outil compact. « Le lien avec la bineuse CFS est naturel car les personnes qui l’ont créée travaillent aujourd’hui chez nous et le centre de recherche de CFS fait partie intégrante de l’évolution de la gamme désherbage mécanique de Pöttinger. » Sur la CFS, l’élément bineur est horizontal alors qu’il est vertical sur la Flexcare V 6200. Cela permet de positionner l’élément n’importe où sur le châssis et de le replier en fixant une plaque sur la partie pliante ou sur la partie rigide centrale.

Cette bineuse se décline en trois modèles et donc trois largeurs : de 4,70 m à 9,20 m.

Les trois outils de protection des cultures lancé par Pöttinger en août 2021

Houe rotative Rotocare : 6,6 à 12,4 m de largeur

La houe rotative Rotocare est équipée de roues à étoiles Yetter à seize cuillères avec un écartement de 90 mm entre chaque roue et la possibilité d’appliquer 20 kg de pression. Pöttinger propose trois modèles - 6,60 m, 8 m et 12,40 m – avec des vitesses d’avancement de 10 à 30 km/h. Tous sont en portée arrière. « Les adventices doivent être gérées au stade filament. L’outil déracine et ensevelit les indésirables », explique François Helfter.

Herse étrille Tinecare : de 6,2 à 12,2 m de largeur

Pöttinger proposera aussi en 2022 une herse étrille à pression constante baptisée Tinecare, caractérisée par des ressorts rigides et un système de démontage rapide de la dent pour simplifier l'entretien. La machine sera équipée, en plus d’un dispositif de ressort de compression breveté et de grandes roues de terrage, d'un châssis robuste avec une répartition optimale du poids. Des largeurs de travail de 6,2 à 12,2 m permettront d’optimiser le débit de chantier.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous