Norme d'émissions polluantes Caterpillar passe au Stage V

Terre-net Média

Caterpillar se conforme aux exigences de la norme Stage V avec une dizaine de mois d’avance. La gamme C9.3B offre plus de puissance et plus de couple avec une baisse de poids, réduisant ainsi la consommation de carburant. Pas de grande révolution hormis quelques modifications côté filtre à particules. Le point.

Moteur Caterpillar répondant au Stage VEn optimisant le système post-traitement des gaz d'échappement, Caterpillar répond aux exigences de la norme Stage V avec 10 mois d'avance. (©Caterpillar) Caterpillar développe des moteurs répondant aux exigences de la norme d'émissions polluantes Stage V, du C0.5 à deux cylindres jusqu’au C32 de 32 l à 32 cylindres. Pour y parvenir, le constructeur a développé un système de post-traitement plus efficace qu’auparavant. Par exemple, le bloc C9.3B répond aux contraintes réglementaires avec dix mois d’avance.

Le bloc six cylindres de 9.3 l de cylindrée enregistre déjà plus de 200 000 h de test en conditions réelles. Grâce à son système d’injection haute pression à rampe commune, le moteur fournit jusqu’à 456 ch et 2 088 NM de couple, soit respectivement 18 % et 21 % de plus que son prédécesseur. Autre avantage : son poids. L’édition 2018 est plus légère de 12 % ; elle génère même une économie de carburant estimée à 3 % selon la marque. Côté post-traitement, le dispositif est 39 % plus petit et 55 % plus léger que la version Tier 4 final. Pour garantir les performances du système, la régénération est quasi transparente.

Les séries C13, C15 et C18 conformes aux Stage V

Outre la gamme C9.3B, la gamme C13B de 12,5 l de cylindrée intègre une technologie similaire et développe jusqu’à 577 ch. Les séries C13, C15 et C18 sont désormais certifiées Stage V et Tier 4 final. Pas de transformation majeure hormis quelques évolutions au niveau du filtre à particules. À noter côté constructeur, le carnet de commande est ouvert pour des premières livraisons en octobre 2018. Pour le C13 B, il faudra être encore patient puisqu’il ne devrait pas être disponible avant 2019.

Pour les marques qui commercialisent leurs machines partout dans le monde, pas de soucis ! La double certification Stage V/Tier 4 final permet de se conformer à la réglementation locale grâce à l’architecture commune et les composants identiques.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous