Intelligence artificielle Du matériel ultra précis grâce à la technologie Dilepix ?

Terre-net Média

En s'appuyant sur les images des caméras et l'intelligence artificielle, Dilepix entend bien analyser en temps réel les informations pour détecter un risque ou une opportunité dans les cultures. Adventices, maladies, stade de développement... des paramètres importants à détecter tôt pour adapter les interventions au champ et ainsi éviter les applications préventives par exemple. Le matériel devrait donc gagner en précision grâce au Deep Learning, ce que Dilepix propose aux industriels de l'agroéquipement.

Détection adventices dans les haricotsLes images permettent de détecter automatiquement les adventices dans les rangs de haricots. (©Dilepix) 

Dilepix met à disposition des industriels de l'agroéquipement des solutions logicielles permettant de détecter, de localiser et d'interpréter des menaces ou des opportunités agronomiques dans les images ou le flux vidéo. La technologie contrôle en temps réel et automatiquement les images de capteurs et de caméras installées sur les engins agricoles.

En associant des réseaux de neurones (deep learning) avec des algorithmes de vision par ordinateur, l'entreprise est capable de détecter automatiquement des situations dans les images d'une caméra. Le système a été développé grâce à des partenariats avec des groupes tels qu'Orange, Dassault, Airbus ou Softbank Robotics et validé du fond de l'océan à l'espace.

81 % des agriculteurs connectés à internet au moins une fois par jour

Selon la marque, 81 % des agriculteurs utilisent internet au moins une fois par jour dans le cadre de leur activité professionnelle (météo, actualités, services bancaires...) et 40 % des contenus consultés concernent les données de l’exploitation. Les nouvelles technologies ont largement intégré les modes de fonctionnement des exploitations : applications smartphone, capteurs d’humidité, caméras thermiques, drones… Les éléments recueillis par ces équipements sont multiples et les flux de données sont une mine d'informations à exploiter pour aider les agriculteurs dans leurs prises de décisions. L'intelligence artificielle a un rôle à jouer dans l'analyse des données.

La solution Dilepix analyse à distance et relie les objets connectés ensemble via le cloud et à terme en mode embarqué. Caméras de surveillance, pièges à insectes, drones, capteurs sur les robots ou les machines... autant d'outils capables de fournir des images de hautes précisions prises en charge automatiquement par le logiciel d'analyse agronomique. Aussitôt, les risques ou les opportunités sont pris en compte pour améliorer le volet technique, économique et environnemental.

Détecter précocement les risques pour éviter les traitements préventifs

L'agriculteur a besoin d’outils objectifs et automatiques, capables de détecter tôt les menaces pour éviter les traitements préventifs et donc réduire la quantité de produits phytosanitaires pulvérisés sur les parcelles (ou les antibiotiques dans le cas des élevages). Sans oublier la détection d’opportunités telles que la levée des semis, l'apparition de fleurs, de fruits ou de graines pour optimiser l'itinéraire cultural et la logistique de production.

Surveillance et diagnostic cultural automatisés pour des actions précises des robots

Grâce à la surveillance automatisée et au diagnostic cultural, l'entreprise rennaise tente de proposer des solutions robotiques pour effectuer des actions précises au champ. Le process comprend le système embarqué et autonome d’analyse d’images, de la détection au traitement des données en passant par la phase d’intervention in situ. L’automatisation et l’augmentation des capacités des différents équipements de l’exploitation (caméras, robots…) sont développées grâce à des algorithmes de vision et de contrôle intelligents. Les applications de détection de menaces agronomiques à partir de caméras fixes dans une premier temps, puis via des dispositifs embarqués, doivent être mises sur pieds. L'objectif est de proposer ensuite aux constructeurs de matériel des solutions de contrôle intelligent et en temps-réel.

Détecter automatiquement la présence d'adventices ou de maladies

Pourquoi pas une caméra installée sur la cabine du tracteur pour filmer la parcelle ? Les images sont aussitôt analysées par le système, qui détecte la présence d'adventices ou de maladies. Dans le cas de mauvaises herbes, l'électronique détermine l'espèce dont il s'agit et décide si le pulvérisateur attelé au tracteur doit intervenir. Chaque information est enregistrée et servira lors des prochains passages. Résultat : le matériel connaît précisément les zones où des plantes sont à détruire, il intervient de manière ultra localisée.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous