En bref… Immatriculation Une « plaque à vie » aussi pour les engins agricoles

E.M. Terre-net média

Terminés les changements de plaque à chaque revente ! Comme les voitures, les tracteurs agricoles neufs auront, à partir du 15 avril, un numéro d’immatriculation à vie. Et la règle s’étendra aux automoteurs en janvier 2010, puis aux machines et aux instruments remorqués (Miar) de plus d’1,5 tonne en 2013.


La plaque doit être fixée en évidence à l'arrière du tracteur. (© DR)
Concrètement, qu’est-ce que ça change pour les agriculteurs ? « Pas grand-chose puisque ça concerne uniquement les engins neufs ou remis sur le marché, indique Philippe Van Kempen, chef de service agroéquipement au Bcma. Les tracteurs et automoteurs peuvent, en revanche, être munis en complément une plaque d’identité, appelée " plaque d’exploitation", qui reprend le numéro d’exploitation de la ferme, Cuma ou Eta. L’avantage, c’est qu’elle permet une dérogation pour le permis. Les salariés peuvent en effet conduire ces machines sur la route sans avoir à présenter leur permis. »

A partir de 2013, tous les Miar (machines et instruments agricoles remorqués), dont le Ptac est supérieur à 1,5 tonne, seront soumis à la même règle d’immatriculation. « Pour obtenir leur autorisation de circulation, ils devront donc tous avoir la réception Drire, attestant de leur conformité technique », précise Philippe Van Kempen.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous