Télescopiques Manitou donne de la hauteur à son MLT 840

Terre-net Média

Côté technos, le MLT 840 était déjà bien fourni. Qu’à cela ne tienne, Manitou l’équipe de quatre fonctions supplémentaires : le Comfort Steering, le secouage de benne, le Quicklift et le retour à la charge. Détaillées lors de l’Agritechnica à Hanovre, elles automatisent le quotidien des agriculteurs.

Quatre fonctions qui améliore le confort, la productivité et le temps de travail.Quatre fonctions qui améliorent le confort, la productivité et le temps de travail. (©Manitou)

Première des quatre nouveautés technologiques disponibles sur le télescopique MLT 840 de Manitou, le Comfort Steering System, qui bénéficie d’un brevet. Cette direction à assistance variable simplifie la manœuvrabilité de l’engin, utilisé en moyenne près de 1 000 h par an ; ce qui représente près de 3 000 tours de volant par jour. Des chiffres qui montrent l’intérêt du Comfort Steering System dans la prévention des troubles musculo-squelettiques responsables de 92,1 %* des risques de maladies professionnelles. En un seul tour de volant, les quatre roues effectuent une rotation complète. Outre l’amélioration du confort, les tests réalisés par le constructeur ont mis en évidence un gain de productivité de 5 %.

Des gains de productivité, de confort et de temps de travail

Le système est précis et s’adapte facilement. La vitesse de rotation du volant détermine la vitesse de braquage des roues. Il suffit de tourner doucement le volant pour manœuvrer avec précision et inversement pour les manœuvres rapides. La sécurité de l’opérateur n’est pas oubliée. Selon l’angle de la flèche, le rapport de direction évolue pour garantir la stabilité de la machine. Lorsque celle-ci est levée, les roues tournent délicatement. Enfin, la direction tient compte de la vitesse d’avancement.

Si de la matière est restée collée dans le fond du godet, il est parfois nécessaire de le secouer. C’est pourquoi Manitou a doté le MLT 840 de la fonction secouage de benne, qui se met automatiquement en route lorsque le déversement est activé au niveau du joystick. En résultent des gains en termes de temps et de confort de travail.

Le retour automatique à la charge améliore lui-aussi les performances de l’engin. Le conducteur mémorise la position souhaitée (angle du godet, hauteur de la flèche). En actionnant la fonction descente du joystick, le bras du télescopique reprend automatiquement la position mémorisée au centimètre près. Ainsi, le chauffeur reste concentré sur la conduite. Il gagne en sécurité et en productivité.

3 000 tours de volant par jour

Enfin, le Quicklift effectue deux actions simultanément. Là encore, l’ergonomie et la productivité augmentent. Par exemple, lors du levage, il faut d’abord lever la flèche puis allonger le mât. Deux opérations que le Quicklift réalise automatiquement dès que le joystick est utilisé en position levage. Inversement, lors de la descente, le mât rentre et la flèche descend. Pour maintenir la stabilité de la machine, le mouvement suit une ligne verticale.

Le MLT 840 a une fonction de retour à la charge.Le MLT 840 a une fonction de retour à la charge qui reprend exactement la position enregistrée. (©Manitou) 

*Etude MSA « troubles musculo-squelettiques dans le secteur agricole »

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous