Marché des agro-équipements Vers une progression de 20 % en 2008

Terre-net média

« Le marché français des agro-équipements a progressé de 22 % au cours du premier semestre 2008 » résume Jean-Pierre Bernheim, président d’Axema, l’union des industriels de l’agro-équipement. La filière des agro-équipements vient de dévoiler ses premiers chiffres pour 2008.

Les ventes d’agro-équipements sur le marché français se sont élevées à 2,39 milliards d’euros au premier semestre 2008, soit une hausse de 21,9 % par rapport à la même période de 2007. Les exportations affichent quant à elles + 15 % à 1,48 milliards d’euros. Le marché français est davantage en hausse car les exportations ont été freinées par les capacités de production des constructeurs. Enfin, avec 1,82 milliards d’euros, les importations sont en hausse de 17 % sur le premier semestre 2008.

Agroéquipements - La production française au premier semestre 2008
(en milliards d'euros)

Agro-équipements - La production française au premier semestre 2008 (en milliards d'euros)
(© Filière des agro-équipements)

« Le premier semestre 2008 s'est déroulé dans une conjoncture exceptionnelle, sauf pour la viticulture qui progresse moins et pour l'élevage qui est un peu plus en difficulté » détaille Jean-Pierre Bernheim. « Une année exceptionnelle pour nos clients… mais avec de grandes variabilités selon les secteurs d’activité » confirme Michel Schietequatte. Les ventes d’agro-équipements sont particulièrement à la hausse en grandes cultures avec par exemple + 36 % sur les moissonneuses-batteuses et + 15 à + 20 % en travail du sol selon les matériels. Elles sont plus variables en élevage, oscillant entre - 10 % pour les épandeurs organiques et + 25 % sur les ensileuses. Le marché viti-vinicole est en redressement après la crise.

« Une année record »

Selon la filière des agro-équipements, les tendances observées depuis l’été, en léger ralentissement, et le niveau élevé des carnets de commande laissent envisager un marché français atteignant 4,6 milliards d’euros pour l’ensemble de l’année 2008. Soit une hausse d’environ 20 %, et un record historique. « Une année record » confirme Gérard Leprince.

Pour 2009, les perspectives sont plus réservées. Déjà « le rythme de prise de commandes ralentit » souligne Gérard Leprince. Causes évoquées : la baisse des cours des céréales, la hausse des coûts de production des agriculteurs et la crise financière mondiale, générant inquiétudes et conditions de crédits restreintes. La filière s’attend donc à un marché français stable. Stabiliser une année record : une perspective plutôt positive pour les acteurs de l’agro-équipement...

A voir aussi à ce sujet :

« Jean Pierre Bernheim (Axema) - Agroéquipement : nos petites entreprises ne connaissent pas la crise ! » Bilan 2008 en agroéquipement, crise financière, perspectives européennes à l'horizon 2013 : sur ces trois sujets Jean-Pierre Bernheim (président de la filière des agroéquipements et président d'Axema) dresse un bilan positif et confiant. Témoignage en images à voir en cliquant ICI.

la filière des agro-équipements regroupe Axema et le Sedima (syndicat national des entreprises de service et distribution du machinisme agricole). Axema est l'union du Secima (syndicat des entreprises de commerce international de matériel agricole et d'espaces verts), du Sncva (syndicat national des constructeurs de véhicules agricoles) et du Sygma (syndicat général des constructeurs de tracteurs et machines agricoles).

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

Contenu pour vous