Tracteur à technologie hybride Rex 4 Electra : Landini se lance dans la technologie hybride diesel/électricité

Terre-net Média

Landini a dévoilé son tracteur spécialisé à technologie hybride diesel/électricité. Grâce à deux moteurs sur le pont avant, l'italien améliore la traction de son Rex 4 et réduit la consommation de carburant de 10 %. Côté électrique, le générateur fournit l'énergie pour recharger la batterie, en plus de celle récupérée au freinage ou en décélération.

Landini Rex 4 hybride diesel électriqueLe tracteur spécialisé Rex 4 de Landini embarque un moteur diesel de 110 ch et deux moteurs électriques sur le pont avant. (©Landini) 

Le tracteur a été dévoilé sur le stand virtuel lors de l'Eima à Bologne. Bien qu'il concerne plutôt le travail dans les vignes et les vergers, revenons sur la technologie hydride diesel électrique. La technologie est intéressante en matière de réduction de la consommation de carburant et de respect environnemental. Les ingénieurs Landini ont planché sur le sujet et ont d'ailleurs été récompensés par le prox du salon version 2021. 

Le  Rex 4 hybride diesel et électrique bénéficie du système baptisé Electra – Evolving Hybrid. C'est une conception interne au groupe Argo Tractors dont la partie mécanique et les composants électriques ont été développés pour favoriser les économies en carburant, améliorer l’angle de braquage, la stabilité et le confort de l'opérateur.

Moteur diesel de 110 ch de puissance et deux moteurs électriques à l'avant

Le tracteur de la gamme spécialisée bénéficie du moteur diesel de 110 ch, associé à un générateur et une batterie, capables d'alimenter les deux moteurs électriques qui entraînent l’essieu avant. Outre sa technologie hybride, le constructeur mise sur ses roues avant indépendantes, sa suspension de cabine à commande électronique et sa boîte de vitesses robotisée. De quoi garantir la maniabilité, le confort et la facilité d'entretien du tracteur.

Grâce à la boîte de vitesses robotisée, les ingénieurs remplacent le levier mécanique traditionnel par un joystick. Il agit directement sur le boîtier électronique (ECU) qui contrôle les actionneurs déplaçant la commande de la boîte de vitesses. Outre l’automatisation complète, l'Italien promet moins de bruit et d'émissions polluantes.

Outre l'essieu avant suspendu motorisé, le bolide possède un générateur et une batterie destinée à emmagasiner l'énergie produite lors du freinage et de la décélération. L’ensemble est piloté via le PMS (Power Management System) dont le rôle est de superviser le fonctionnement de chaque élément, batterie incluse. Par le biais des inverseurs respectifs, il gère aussi le moteur et le générateur.

Le constructeur annonce une diminution de la consommation d'énergie de l'ordre de 10 %. L'essieu motorisé offre un angle de braquage plus efficient, de l'ordre de 15 %. Sans oublier le gain en termes de stabilité au transport grâce à l'intégration du système de direction électrique. L'opérateur peut également choisir le rapport entre les roues avant et arrière en fonction du travail en cours.

Cabine à suspension électronique pilotée en temps réel

En cabine, l'agriculteur bénéficie de la suspension à commande électronique, installée sur quatre points : deux suspensions passives à l’avant et deux amortisseurs hydrauliques de réduction des vibrations à l’arrière, pilotés par l'électronique. Le dispositif détecte les mouvements du tracteur et règle l'amortissement en continu et en temps réel. Là aussi, une technologie hybride, une sorte de compromis entre la souplesse pour absorber les vibrations et la rigidité pour éviter d'atteindre les limiteurs de fin de course. Résultat : 15 % de vibrations en moins selon la marque.

>> Pour ceux qui ne l'ont pas déjà fait, pensez à télécharger notre podcast le quart d'heure agricole !

(Pour écouter directement le podcast, cliquez sur le bouton lecture)


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous