Stage V Des moteurs 4 cylindres jusqu'à 200 ch chez Cummins

Terre-net Média

Cummins dévoile ses deux moteurs quatre cylindres de 90 à 200 ch de puissance. Pour répondre aux exigences du Stage V, le motoriste n'utilise pas de vanne EGR. Sans compter sur la flexibilité d'installation du système de post traitement pour éviter aux tractoristes d'obstruer la visibilité du conducteur. Autre avantage : l'espace entre deux vidanges passe à 1 000 h !

Moteur Cummins quatre cylindresLes deux moteurs quatre cylindres Cummins F3.8 et F4.5 offrent de 90 à 200 ch de puissance. (©Cummins)

Cummins lance deux moteurs quatre cylindres structurels à l'occasion du salon Wolrd Ag Expo 2020 qui se déroule à Tulare en Californie. Deux versions disponibles : le F3.8 et le F4.5, dont la cylindrée respective est de 3,8 et 4,5 l. Le motoriste complète ainsi sa gamme agricole déjà composée du six cylindres de 6,7 l de cylindrée baptisé B6.7.

La holset VGT quatre cylindres propose donc des blocs compacts dont la puissance oscille entre 90 et 200 ch. Grâce au Stage V, la marque annonce un gain de performance de l'ordre de 33 % côté puissance et 31 % côté couple (par rapport à l'ancienne gamme). La puissance du 3,8 l atteint 173 ch, c'est l'un des plus puissants de sa catégorie.

Moteur quatre cylindres de 90 à 200 ch de puissance

La série 4,5 l pousse la puissance à 200 ch (et 780 Nm de couple). En apparence, les blocs sont identiques quelle que soit leur cylindrée. Les tractoristes devraient donc gagner en souplesse pour adapter la structure des tracteurs et offrir une large plage de puissance. 

Côté carter d'huile, le moteur est conçu pour être plus léger tout en augmentant sa durée de vie et celle de la transmission. Les F3.8 et F4.5 bénéficient soit du turbocompresseur à géométrie variable Holset VGT ou celui à soupape de décharge maison.

Conforme au Stage V sans vanne EGR

Évidemment, les moteurs sont conformes à la norme d'émissions Stage V. Ils satisfont aux exigences grâce au module Flex de post traitement. La technologie a été développée pour traiter les gaz d'échappement sans recirculation. Le dispositif est dans un emballage flexible en deux parties qui permet de l'installer facilement. Il s’adapte à l'espace disponible en fonction du design des tracteurs et surtout sans obstruer la visibilité de l'opérateur en cabine. À souligner que sa conception sans vanne EGR réduit le coût d'entretien et la consommation de carburant. L'intervalle de vidange s'allonge et passe à 1 000 h !


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous