Deuxième journée « Terre à Terre » Plus de 1.000 visiteurs professionnels venus essayer sept tracteurs en variation continue

Frédéric Hénin Terre-net média

La seconde édition de « Terre à Terre » sur la variation continue a fait le bonheur de sept constructeurs de tracteurs (1) et de 1.000 visiteurs venus les essayer pour se faire un avis et même pour certains, passer commande.


Déjà 300 visiteurs à 10h30 (© Terre-net Média)
Quatorze heures, ce jeudi 18 juin 2009, nouvelle vague de visiteurs. Richard Decultot, céréalier et producteur de pommes de terre fait partie ce jeudi 18 juin après midi de la seconde vague de visiteurs attendus à la deuxième journée « Terre à terre » qui s’est tenu à Beauvais. « Je suis venu voir ce que pouvait apporter un tracteur à variation continue par rapport au tracteur conventionnel à six vitesses que j’ai acheté il y a un mois».

Richard est accompagné par six autres agriculteurs, tous originaires de Seine maritime, décidés eux-aussi à tester les sept tracteurs en variation continue exposés ce jour. Mais avant de les essayer, ils vont devoir patienter quelques instants à la buvette devant un verre de bière offert par Terre-net Média. A moins qu’ils décident de braver le soleil et d’attendre devant les plateformes d’essais de tracteurs auxquelles ils se sont inscrits. Jusqu’à 20 agriculteurs par plateforme attendent leur tour. C’est la rançon du succès en ce début d’après midi avec à ce moment déjà plus de 700 entrées. « L’objectif des mille visiteurs professionnels est atteint », se réjouira Arnaud Romoli, directeur de Terre-net Média, à la fin de la journée. Parmi eux, des agriculteurs de 820 exploitations et 150 constructeurs et concessionnaires


Jean Louis et Jean Michel Bridel, éleveurs
et dirigeants d’Eta (© Terre-net Média)
« Cette journée à thème sur la variation continue fait l’unanimité des visiteurs et des exposants », assure Gérard Robert, responsable commercial Nord chez New Holland. Avec six autres constructeurs, il donne la possibilité aux agri-managers présents d’essayer chacun des sept tracteurs à variation continue de dernier cri exposés et de s’en faire une opinion. Une piste de vitesse permet aussi aux exploitants de tester d’autres tracteurs mis à leur disposition.

Se sont aussi associés à la journée « Terre à Terre », le centre de gestion Cer France 60, JA, et des constructeurs de matériels qui se sont tous installé sous une tente dans le village de « Terre à terre ». Isagri et Terre-net Occasions ont aussi leur stand. Pour certains agriculteurs, la journée a été aussi l’occasion d’assister à une des conférences portant sur Satscan et les applications du Gps en agriculture, par Satplan.

Deux fois plus de visiteurs qu’en 2008

La nouvelle édition de « Terre à Terre » a débuté en fanfare dès 8h30 puisqu’on dénombrait une heure trente plus tard 300 participants tous emballés par la journée qu’ils allaient passer. La moitié d’entre-eux viennent du Nord bassin parisien, 15 % sont originaires de l’Ouest. Quelques uns viennent de beaucoup plus loin. Par exemple de Dordogne. Ou de Strasbourg comme Mr Bauer maïsculteur (voir interview


Se restaurer reste aussi une préoccupation très "terre à terre"
avant de repartir sur les plateformes. (© Terre-net Média)
prochainement publiée) qui a déjà une longue histoire avec la variation continue. Il est le premier exploitant dans son département à avoir acquis en 2000 un tracteur en variation continue que le constructeur Case lui a présenté lors d’un voyage de découverte en Autriche il y dix ans. Jean Louis et Jean Michel Bridel, éleveurs et dirigeants d’Eta (voir interview parue) voient dans le parc de tracteurs exposés une opportunité pour adapter leur plan de renouvellement de matériels dans les prochaines années aux besoins de leur entreprise.

La journée professionnelle est aussi pour des étudiants de LaSalle Beauvais (ex-Isab) l’occasion de visiter le village. Certains cherchent à savoir si la variation constitue une opportunité pour l’exploitation familiale. D’autres viennent chercher à « Terre à Terre » des idées pour organiser à l’Isab une journée « Machinisme » afin de former leurs collègues à la conduite de tracteurs et d’autres engins.

Une journée privative, professionnelle et conviviale

En ayant entièrement sa gamme de tracteurs à variation continue, Fendt se distingue des six autres marques qui conservent une gamme de tracteurs conventionnels. Ces derniers sont persuadés que la


Un des sept tracteurs à l'essai (© Terre-net Média)
variation continue ne constituera qu’une partie du parc matériel des exploitations (20 % des parts des marchés).

En attendant, la rencontre des exposants a été l’occasion de constater que les exploitants n’étaient pas à bout d’arguments pour vanter les mérites de la variation continue. Ce qui a permis à certains de signer des bons de commande et à d’autres d’annoncer d’emblée qu’ils feront partie de la troisième édition de « Terre à terre ». « Pour passer une nouvelle journée privative, professionnelle et conviviale », résume Arnaud Romoli de Terre-net Média.

(1) Fendt, Case IH, Jcb, New Holland, Claas, Massey Ferguson, Deutz-Fahr.

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

Contenu pour vous