Massey Ferguson Un monde virtuel dédié à la conception des tracteurs

HB Terre-net Média

Massey Ferguson, marque d’Agco, remplace le système de réalité virtuelle qu’il utilisait depuis 2005 dans son « Centre d’excellence » de Beauvais.

Premier constructeur de tracteurs à utiliser la réalité virtuelle pour le développement de l’ingénierie, Massey Ferguson met à jour matériels et logiciels pour améliorer le système installé à Beauvais depuis 2005.

Développée par les équipes de Beauvais IT et Ingénierie, cette technique permet aux ingénieurs de visualiser virtuellement le produit et d’optimiser ainsi de nouvelles machines à un stade précoce. Il leur suffit de s’équiper de lunettes 3D. Le système VR projette sur une série d'écrans des images obtenues à partir des modèles créés par Cao (Conception assistée par ordinateur). Des caméras infrarouges localisent les utilisateurs. Les images sont alors recalculées et "affichées" autour d’eux : les opérateurs sont immergés dans un univers virtuel où chaque détail du tracteur paraît réel.

« Cette technologie permet de se servir des tout derniers développements réalisés en matière de logiciels et de matériels informatiques », explique Malcolm Shute, vice-président Engineering de l'usine de Beauvais.

De multiples avantages

Les avantages de la réalité virtuelle sont multiples. Les ingénieurs peuvent tester la facilité d'utilisation et l'accessibilité des différents équipements tels que la cabine et les commandes, et vérifier les assemblages de composants. Ils peuvent également valider la conception d’un tracteur avant de produire des prototypes physiques, ce qui diminue le nombre de prototypes nécessaires avant la mise en marché.

« La réalité virtuelle nous aide à concevoir de meilleurs produits parce que nous pouvons faire de multiples tests, très rapidement », poursuit Malcolm Shute. Grâce à cette technique, le constructeur effectue des simulations pour optimiser l'ergonomie intérieure du véhicule et les procédés de fabrication.

« Nous pouvons aussi collaborer via ce monde virtuel sur les projets communs avec nos collègues des autres Centres d'Ingénierie Agco à travers le monde. », ajoute Malcolm Shute.

« La réalité virtuelle fait partie de notre approche plus large de la « chaîne numérique » où nous maîtrisons et déployons des données numériques de produits depuis la conception d'un tracteur jusqu’à son développement, sa fabrication, sa documentation technique et son fonctionnement avec le client sur le terrain, explique Christophe Laplace, qui dirige l’équipe information à Beauvais. Ce canal numérique homogène agit comme un référentiel dynamique de données spécifiques à un modèle de tracteur et valables tout au long de sa durée de vie. Il contribue à améliorer la qualité à chaque étape du processus. »


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous