Pulvérisateur hors normes Berthoud « à la conquête de l’Europe de l’Est » avec Bruin 4200

Terre-net Média

Berthoud est une marque de pulvérisateurs bien connue en France. Mais ce que l’on sait moins, c’est que 70 % du chiffre d’affaires matériels neufs de Berthoud a été réalisé à l’export l’an dernier. La marque dispose en effet de produits adaptés au marché français, mais également aux marchés internationaux comme cet automoteur Bruin 4200 présenté au Sima 2019, aux caractéristiques techniques hors normes.

« Travailler à 34 km/h et se déplacer sur route à 56 km/h, c’est ce que propose cet automoteur de pulvérisation, le Bruin 4200 de Berthoud », déclare François-Xavier Janin, chef produits grandes cultures chez Berthoud.

Cliquez sur l’image pour lancer la vidéo

Et il est vrai que les caractéristiques de cette machine sont impressionnantes : moteur Cummins jusqu’à 300 ch, rampe acier sur pivot central Axiale de 27,7 à 36,6 mètres, cuve de 4 200 litres. De série, les voies sont réglables hydrauliquement de 3,05 m à 4,06 m et en option la garde au sol peut elle aussi être réglée hydrauliquement de 1,5 à 1,8 mètre. La vitesse de déplacement est rendue possible par une transmission hydrostatique Bosch Rexroth et une architecture de châssis porteur dotée d’une suspension pneumatique de roues indépendante. Toutefois, cette machine avec ses 3,7 mètres de largeur hors tout n’est pas homologable en France. Alors pourquoi la présenter en vedette sur le stand Berthoud au Sima ?

« Berthoud poursuit le développement de sa gamme de pulvérisateurs automoteurs pour la grande culture à l’export en dévoilant une nouvelle silhouette : le Bruin 4200. Cet appareil allie des innovations techniques majeures et s’appuie sur les fondamentaux de la marque (électronique, poignée E Pilot, pompe Omega, rampe et suspension de rampe Axiale) », répond François-Xavier Janin.

« Avec 62 % de son chiffre d’affaires réalisé à l’export (70 % si l’on ne considère que le matériel neuf), la société a toutes les cartes en main pour encore progresser en dehors de la France. Berthoud ouvrira d’ailleurs en 2019 une filiale en Ukraine afin d’asseoir sa présence dans ce pays porteur. De plus, le rachat par le groupe Exel de la société américaine ET Works nous ouvre la porte des États-Unis, le marché mondial le plus important en termes de pulvérisateurs automoteurs » explique Sébastien Tremblais, directeur général Berthoud.

« Le Sima étant un salon à vocation internationale, c’est tout naturellement que nous avons présenté cette machine sur notre stand », conclut François-Xavier Janin.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous