[Vidéo] Bosch Smart Crops Field Sensor Des capteurs connectés pour un suivi dynamique des cultures

Terre-net Média

Smart Crops Field Sensor de Bosch a été primé d’une médaille d’argent au dernier Sima. Il permet un suivi dynamique de la végétation par des capteurs connectés aux champs et aide ainsi au pilotage des cultures. Hervé Loizeau, le responsable commercial IoT smart agriculture de Bosch France nous le présente plus en détails lors d’une interview vidéo.

Bosch Smart Crops Fieeld Sensor à partir de 2020 il deevrait être disponible à la venteLe Bosch Smart Crops Field Sensor devrait être disponible à la vente à partir de 2020. (©Bosch)

Bosch, spécialiste du capteur en automobile, met son expertise au service des objets connectés en agriculture. L’objectif est d’amener une information plus précise et donc un meilleur service. Une vingtaine de projets existent au sein du groupe Bosch pour l’agriculture. Hervé Loizeau, le responsable commercial IoT smart agriculture de Bosch France nous présente l’un d’entre eux : le Smart Crops Field Sensor.

Pour lancer la vidéo, cliquez sur l’image

C’est un ensemble de capteurs innovants connectés qui recueillent, interprètent et communiquent les informations disponibles dans les parcelles (surface foliaire, indice de végétation, chlorophylle, hygrométrie, température, potentiel hydrique, rayonnement). Sur la base de ces données scientifiques, l’objectif est de permettre un suivi en temps réel via un smartphone avec une panoplie de conseils qui optimise la gestion des parcelles en termes de résultats, de temps et de coûts.

« Toutes nos analyses et nos conseils sont développés grâce aux algorithmes de notre partenaire agronomique Hi-phen puis validés par les instituts techniques, véritables experts des solutions destinées à l’agriculture numérique », complète Hervé Loizeau.

« Il ne faut pas être réfractaire à la technologie mais il ne faut pas donner de la technologie pour de la technologie, il faut un retour sur investissement. Le Smart Crops Field Sensor permet de détecter des stades de culture et de préconiser des apports et des traitements au bon moment. »

Ce projet a été prévu avec trois ans d’expérimentation avant d’être mis sur le marché. La finalisation industrielle devrait être effectuée pour 2020 avec l’intégration de plusieurs modèles agronomiques.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous