Projet Eco-Epandage Constituer un référentiel pour certifier les capacités et qualités des machines

Terre-net Média

Le projet Eco-Epandage, initié par Pichon et Rolland, a été présenté à la presse au Sima 2013. « Le but est de pouvoir proposer des machines dont on aura mesuré précisément les capacités » explique-t-on chez Pichon. Les premiers épandeurs certifiés sont attendus pour fin 2013.

Tonne à lisier Pichon
L'Eco-Epandage concerne les épandeurs de fertilisants organiques liquides et solides. (© Pichon)

Initié par les constructeurs bretons Pichon et Rolland, le projet Eco-Epandage est un prolongement d'Ecodefi. Il vise à créer un référentiel pour certifier la qualité de travail des épandeurs de fertilisants organiques liquides et solides disponibles sur le marché.

Pour recevoir le sésame, les machines doivent satisfaire huit critères :

  • épandre une dose constante à vitesse constante ;
  • épandre une dose constante à vitesse variable ;
  • assurer une répartition transversale régulière ;
  • assurer une répartition longitudinale régulière ;
  • maîtriser le tassement des sols ;
  • faciliter l'utilisation optimale de l'outil par la production de notices d'instruction claires ;
  • réaliser systématiquement une mise en route assistée ;
  • proposer une formation adaptée lors de l'acquisition.

Dangreville, FG Industries et Sermap sont déjà engagés aux côtés des marques bretonnes dans les essais. Les acteurs du projet se sont donnés comme objectif de présenter en fin d'année 2013 les premières machines certifiées.

(Cliquez sur la vidéo pour lancer la lecture)

 

Dossier spécial Sima 2013 de Terre-net Média
Retrouvez les nouveautés, les vidéos et les moments forts du Sima 2013 en cliquant ici.
(© Terre-net Média)

 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous