; Retour d'expérience sur l'utilisation du pulvérisateur Evrard Meteor

Partage d'expérience Cyril Couet, céréalier dans l'Eure, est conquis par son Meteor-R-Activ

Terre-net Média

Déjà un an que Cyril Couet, agriculteur dans l'Eure, a acheté le dernier-né de la gamme de pulvérisateurs Évrard, le Meteor R-Activ. Après une première année d'utilisation, autant dire que l'avis du producteur normand est tranché. Il valide la simplicité d'utilisation, la précision et la réactivité de l'appareil.

Cyril Couet et son pulvérisateur Evrard Meteor R-ActivCyril Couet apprécie la précision et la réactivité de son pulvérisateur Evrard Meteor R-Activ. (©Olivier Joly/Terre-net Média)

En octobre 2020, Cyril Couet, installé sur 200 ha (blé tendre, colza, lin, betterave sucrière, escourgeon et maïs) à Saint-Martin-du-Tilleul dans l’Eure, a remplacé le pulvérisateur Caruelle de l’exploitation après 17 ans de bons et loyaux services. Son choix s’est porté sur le dernier-né de la gamme Évrard, le Meteor-R-Activ.

Un outil de 5 200 l de capacité équipé de rampes de 36 m. « J’avais le choix entre Horsch, Kuhn ou Évrard. Or je ne voulais pas d’une coupure électrique, ce qui écartait le modèle Kuhn, donc la différence entre les deux autres constructeurs s’est faite sur le prix », explique le fermier qui passe huit à neuf fois sur chaque culture, soit 1 800 ha travaillés chaque année.

Pression à 3 bars quelle que soit la vitesse

L’agriculteur apprécie l’écran tactile : « J’ai pris le plus grand, celui de 12 pouces, pour plus de facilité pour appuyer sur les icônes. D’un côté, la carte GPS et les coupures de tronçons, de l’autre, les informations sur le travail en cours. C’est complet ! » Et d’ajouter : « Atteler est un jeu d’enfant grâce à sa béquille hydraulique. » Par ailleurs, les rampes à trois bras sont compactes et ne dépassent pas au-dessus de la cabine. La version choisie est en aluminium et est équipée de l’option Duo-Spray. « La première buse sert au démarrage. Quand la vitesse augmente, je bascule sur la deuxième. Et dès que j’atteins la vitesse cible, le travail s’effectue avec les deux buses simultanément. À 7 km/h ou à 16, la pression reste à trois bars. » 

Remplissage automatique de la cuve

Autres atouts de l’appareil : l’accès facile et la protection des organes tels que l’incorporateur, la Command-Box et les filtres. « Tout est à portée de main et protégé sous les capots », souligne Cyril. « Et sa passerelle est spacieuse. » Le remplissage de la cuve principale a également conquis le producteur : « Soit je saisis le volume total souhaité, soit le volume à pulvériser à l’hectare. Ensuite, j’actionne l’aspiration et quand le volume est atteint, le dispositif se coupe automatiquement et passe en mode pulvérisation. » Le professionnel poursuit : « L’incorporateur est réglable en hauteur ce qui permet d’ajuster sa position en fonction du poids du bidon. Seul bémol : le débit d’aspiration est un peu juste. » Enfin, « C’est pratique à l’usage », apprécie l’homme.

 

Données techniques

Type : traîné
Capacité de la cuve : 5 200 l
Rampes : aluminium 3 bras de 36 m de large
Dégagement sous châssis : 80 cm
Stabilisation : cadre LPA6
Circulation : continue PPI

Côté conception, « le cadre LPA6 stabilise la rampe et, grâce à l’essieu suiveur, le pulvérisateur roule dans les traces du tracteur. La culture est ainsi préservée. » Outre la qualité de l’éclairage, le céréalier souligne deux autres éléments : « Le cadre suspendu, indépendant du châssis, offre davantage de confort sur la route.  »

Selon l’exploitant, « les carénages masquent les roues et compliquent les manœuvres en marche arrière. C’est un point qui pourra sans doute évoluer. Tout comme le rinçage des rampes et de la cuve principale. Il faut piloter différents interrupteurs, ce serait plus facile avec une fonction automatique », regrette-t-il. « Mon choix profite aussi au côté Made in France puisque l’usine d’assemblage de la marque est installée à Beaurainville dans le Pas-de-Calais. Sans oublier la proximité du concessionnaire, c’est important en cas de problème », conclut Cyril Coué.

 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média