Paroles de lecteurs Désherbage par électrocution : quelques sceptiques et beaucoup de questions

Terre-net Média

Le dispositif XPower de Case IH, qui détruit les mauvaises herbes par électrocution, a intrigué les lecteurs de Terre-net, et ceux qui ont commenté cet article sur Facebook. Si certains affichent leurs doutes sur le ton de la plaisanterie, d'autres s'interrogent sur les économies d'énergie liées à cette technique, son coût et surtout ses conséquences sur la faune et les micro-organismes du sol. En effet, de nombreux éléments sont encore à préciser...

paroles de lecteurs desherbage par electrocution « Je suis pas sûr que les vers de terre aiment les courants électriques », plaisante Titian. (©CaseIH // Création Terre-net Média) 

Jordan Lieuchy sur Facebook : « Case IH est à la pointe de la technologie ! »

Sébastien Flamant sur Facebook : « Plus qu’à sortir cette machine en 24 m minimum et ce sera parfait ! »

Commentaires issus de l'article : Désherbage XPower − Case IH détruit les adventices par électrocution ! et de son partage sur Facebook.

Jean François Glinec sur Facebook : « Ils auraient mieux fait de mettre des vaches ou des moutons dans la parcelle ! »

Quelques sceptiques un brin moqueurs

Frédéric Lambin sur Facebook : « Faut juste pas faire ça dans un champ de paille ! Barbecue garanti... »

Hervé Matabos sur Facebook : « C’est la première question que j’ai posée. La vitesse d’avancement est à maîtriser afin d’éviter les points de chauffe. Il faut peut-être aussi une bonne assurance au cas où. »

Frédéric Lambin sur Facebook : « Ouais, parce que ça fait des étincelles ! » 

Hervé Matabos sur Facebook : « L’odeur de cramé est assez forte quand même... » 

Encore beaucoup de questions...

Jean-Marc Sanchez via Linkedin : « Je me pose beaucoup de questions sur la destruction des adventices par électrocution, même si j'ai déjà entendu parler de cette méthode. Quel est le poids de la batterie et son autonomie ? Quels sont les effets sur la faune et les micro-organismes  du sol ? Cela me fait penser à la voiture hybride qui, en raison du poids de sa batterie, consomme autant voire plus de gasoil, sans parler des problèmes de recyclage. Quant au bilan carbone... »

Frédéric Lambin sur Facebook : « Ce sont des questions pertinentes mais aux dernières nouvelles, il n'y avait pas de réponse précise. »

Daniel Bremond sur Facebook : «  Irréalisable comme le voitures électriques ! »

Titian : « En effet, cette technique n'a pas l'air si intéressante que ça au niveau des économies d'énergie. Pour avoir lu des retours d'expérience sur le modèle Zasso, la consommation est proche de celle en travail du sol superficiel. Et comme dit Jean-Marc, quel est l'impact sur la vie du sol ? Je suis pas sûr que les vers de terre aiment les courants électriques. »

Lire aussi l'actu d'Arvalis : Mieux connaître la biodiversité du sol

... notamment quant à l'impact sur la vie du sol

Hervé Matabos sur Facebook : « Le premier brevet d’un outil de désherbage électrique date du début du siècle dernier au Brésil. Zasso développe un prototype depuis trois ans en Allemagne. Il reste beaucoup de travail encore... »

Dominique sur Facebook : « La pauvre faune du sol risque en effet d'avoir du mal à s’en remettre... »

Frédéric Lambin sur Facebook : « La Fibl (institut de recherche de l'agriculture biologique suisse, NDLR) a réalisé des essais et mesuré les effets du désherbage par électrocution sur la vie du sol. Pour le moment, ils disent n'avoir rien constaté de négatif mais émettent une réserve car les études sont récentes et encore peu nombreuses. »

Guillaume Antoine sur Facebook : « Cela n'impacte pas forcément les plantes mais les organismes avec un centre nerveux ? »

Une alternative au glyphosate ?

Gérard Ballon via Linkedin :  « Si l'on part de ce principe, il n'y a plus qu' à arracher les mauvaises herbes à la main... Mais alors, on va aussi détruire les bactéries utiles, présentes dans la rhizosphère. Il faudrait embaucher un thésard pendant trois ans pour "phosphorer" sur cette étude, vous ne croyez pas ? »

Rémy Pauillac : « (...) Cette technologie pourrait intéresser des collectivités en tant qu'alternative aux phytosanitaires pour désherber les massifs et les trottoirs, mais à grande échelle... »

Voir également le Paroles de lecteurs sur le glyphosate :
Le coup de gueule d'Emmanuel Ferrand en a entraîné d'autres

Luc Robillon sur Facebook : « C'est sûr, nous sommes sauvés, nous avons trouvé la solution à l'interdiction du glyphosate !! » 

Grégory Donzé sur Facebook  : « Combien de kW par heure et par hectare ? Quel bilan CO2 comparé au glypho ? »

Et si ça pérennisait l'agriculture de conservation ?

Retrouvez le Paroles de lecteurs sur l'agriculture de conservation
L'agriculture de conservation, un sujet de discussion récurrent

Grégory Donzé sur Facebook : « Si demain, cet appareil permet de faire de l'agriculture de conservation en bio, les bénéfices supplémentaires compenseront largement le carburant utilisé pour faire tourner la machine. »

Benjamin Ryckeboer sur Facebook : « Si déjà ça pouvait pérenniser l'A2C en conventionnel... »

Il faut des chiffres

Cyrille Favereau sur Facebook : « Et le coût/ha ? »

Frédéric Lambin sur Facebook : « C'est pour ça que je demande des chiffres. Je suis en arbo et je me dis pourquoi pas, si ça marche et que c'est vraiment mieux que le glypho. »

Christophe Diss sur Facebook : « On a invité zasso en février. Leur matériel consomme pas mal de puissance. Arvalis Grand Est teste le procédé, cf. leur page Facebook. »

PROCÉDÉS CASE IH/ZASSO  : Les précisions de Wilou Vandamme

Wilou Vandamme sur Facebook : « "Le système XPower de Case IH est une alternative à l’utilisation des herbicides chimiques. Il utilise de l’électricité à haute fréquence et à haute tension afin d’éliminer les plantes indésirables depuis les feuilles jusqu’aux racines. Il est utilisable aussi bien sur les cultures en ligne que pour les autres. Les effets sont visibles dès 30 minutes après l’application et le semis peut être effectué juste après le passage du XPower.

Le dispositif de Zasso est "une nouvelle technique de désherbage alternatif : destruction électro-physique des mauvaises herbes ou des couverts, mode d’action basé sur un circuit électrique fermé, uniforme et ciblé, action racinaire et foliaire, attention particulière accordée à la sécurité des utilisateurs et de la faune. Description de Zasso Group : "entreprise spécialisée dans les technologies de contrôle électrique des adventices et des plantes invasives pour l’agriculture, les collectivités, l’industrie et la sylviculture. Les mauvaises herbes sont contrôlées de manière systémique, des feuilles jusqu’aux racines, sans déplacer ou chauffer le sol. Aucune substance chimique n’est utilisée : les plantes sèchent sans laisser de résidus nocifs pour l’environnement ou la santé. L’objectif de Zasso est de distribuer une alternative crédible et efficace de désherbage, pour un avenir plus sain et respectueux de l’environnement". »


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous