Agritechnica Qu'a dévoilé Amazone ?

Elodie Mas Terre-net média

Lors du salon Agritechnica qui s'est tenu à Hanovre du 10 au 14 novembre, Amazone a exposé de nombreuses nouveautés dans toutes ses gammes. Voici une sélection de celles concernant le travail du sol et les semis.

Les Cenius ont la dent dure


Les Cenius arborent les nouvelles dents 3D. (© DR)
Déjà commercialisé avec une largeur de 3 mètres et des dents de type « queue de cochon », le cultivateur Cenius se décline désormais aussi en trois nouveaux modèles : 3001 (3 m), 3501 (3,5 m) et 4001 (4 m repliable).

« Outre l’augmentation de la largeur de travail, la principale innovation concerne les dents puisque, sur les versions Super, elles sont désormais de type « 3D ». Avec une pression de 500 kg à la pointe, ces dents sont beaucoup plus puissantes donc elles permettent de travailler des sols plus difficiles et de mieux respecter la profondeur souhaitée par l’utilisateur, souligne Maxime Billet, chef produits Amazone. Dotées d’une sécurité ressort, elles bougent, en plus, dans les trois dimensions, c'est-à-dire verticalement et latéralement, donc elles réagissent mieux en cas d’obstacle et elles sont plus résistantes. »

Plus d’envergure pour les Centaur

La gamme Centaur s’élargit elle aussi vers le haut avec des largeurs de travail de 6 et 7 m qui demandent respectivement des puissances minimum de 320 et 380 ch. Destinées aux très grosses exploitations elles sont dotées des dents « 3D », d’un châssis plus robuste et d’un rouleau Matrix de 1050 mm de diamètre. « Très gros, ce rouleau permet de mieux contrôler la profondeur de travail et de rappuyer normalement pour moins tasser les sols. »


Les Centaur sont dotés de rouleaux plus larges. (© DR)

Plus d’options sur le Cayena

D’une largeur de 6 m, le nouveau semoir Cayena 6001 est notamment équipé d’une trémie plus grande, puisqu’elle passe de 2.000 à 3.600 litres, et d’options supplémentaires telles que les roues avant réglables en hauteur ou encore l’entraînement de la turbine par prise de force. « Ça permet de compenser le manque de puissance hydraulique de certains tracteurs puisque le nombre minimum de chevaux est de seulement 140 », indique Maxime Billet.

Primera et Condor visent les très grandes exploitations

Autre nouveauté présentée à Agritechnica : le Primera 12001. Développé pour les pays de l’Est, ce semoir à dents a une largeur de travail de 12 mètres.


Le Condor permet de semer et de fertiliser. (© DR)
Le Condor est désormais lui aussi décliné en 12 et 15 mètres. « Composés simplement de dents espacées de 25 cm et d’une roue de contrôle de la profondeur et de rappui, les Condor 12001 et 15001 offrent la possibilité de semer et de fertiliser en même temps car ils comprennent une trémie de 8.000 litres destinée à 1/3 pour les engrais et 2/3 pour les semences. Ils sont particulièrement adaptés au semis direct. »

Principalement développés pour les pays de l’Est, ces deux semoirs à dents intéresseront peut-être aussi quelques très grosses exploitations de la région Centre.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous