; Une nouvelle gamme de semoirs directs et de herse à paille pour Claydon

Claydon Evolution, la nouvelle gamme de semoirs portés de Claydon

Terre-net Média

Claydon, spécialiste britannique du semis direct en bandes, proposera à l'automne 2022 une nouvelle gamme de semoirs portés nommée Evolution. Cette gamme de semoirs sera accompagnée d'une nouvelle herse à paille portée, qui entre elle aussi au catalogue Claydon.

Avec 6 mètres, le 6M est le plus large dans la nouvelle gamme de semoirs portés Evolution, une gamme qui s’appuie sur le système de mise en terre Opti-Till® inventé par Claydon pour le semis direct en bandes.Avec 6 mètres, le 6M est le plus large dans la nouvelle gamme de semoirs portés Evolution, une gamme qui s’appuie sur le système de mise en terre Opti-Till inventé par Claydon pour le semis direct en bandes. (©Claydon)

Claydon va introduire en 2022 une gamme de semoirs directs portés, Evolution. Elle viendra compléter la gamme actuelle de semoirs Hybrid, dans le but de répondre aux attentes toujours plus fortes des utilisateurs en semis direct, sous toutes les latitudes.

Une gamme fournie de modèles portés

Avec des largeurs de travail de 3 - 4 - 4,5 - 4,8 - 5 et 6 m, les semoirs Claydon Evolution intègrent 9, 13, 15 ou 19 dents,  la plupart disposent d'une trémie de 1 910 litres, mais les modèles 3MF (3 m) et 4MRF (4 m) proposent une capacité de 2 700 litres répartie à 50/50 entre les semences et les engrais, soit 700 litres de mieux que les modèles actuels.

Les rendements journaliers typiques vont de 20 ha pour le 3 m Evolution, qui nécessite un tracteur d'une puissance minimale recommandée de 150 ch, à 40 ha pour la version 6,00 m, qui nécessite un minimum de 300 ch.

Tous les modèles sont équipés de série d'une turbine à entraînement hydraulique, d'une console de commande en cabine Artemis, d'un dispositif de jalonnage, d'une double barre d'outils arrière de nivellement et de feux de route.

Opti-Till, un système de mise en terre à dent fissuratrice made in Claydon

Tous les modèles de la gamme Evolution comprennent l'Opti-Till, un système à deux dents développé par Jeff Claydon en 2002. L'un de ses principaux avantages est de préparer le sol uniquement dans la zone de croissance des plantes, au bénéfice des vers de terre et des auxiliaires. La dent fissuratrice en attaque élimine la compaction et crée un drainage dans la zone d'enracinement, tandis que la dent de semis dépose les graines dans la couche superficielle.

Opti-till, une technologie de mise en terre à deux dents éprouvéeOpti-till, une technologie de mise en terre à deux dents éprouvée. (©Claydon)

Le semis en bandes permet également à la culture de recevoir plus de lumière et à l'air de s'infiltrer dans les rangs, ce qui favorise le développement des plantes. Comme la structure du sol est conservée, la parcelle peut supporter les passages ultérieurs sans dommages.

La profondeur de semis réglable hydrauliquement

La gamme Evolution dispose d'un réglage hydraulique de la profondeur de semis, mais aussi d'un accès amélioré à l'unité de dosage pour le calibrage, tandis que les disques ouvreurs en attaque sont actionnables hydrauliquement depuis le siège du tracteur. En option également, une deuxième voire une troisième trémie doseuse améliorent encore la polyvalence des appareils.

La nouvelle gamme Evolution sera disponible à la livraison à partir de l'automne 2022.

Une nouvelle herse à paille portée de 9 m

Comblant l'écart entre les modèles portés de 7,5 m et les modèles traînés de 12,5 m de la marque, le modèle de 9 m offre aux grandes exploitations des performances horaires remarquables, sans le coût plus élevé d'une machine traînée. Il comprend 75 dents doubles, chacune étant attachée au châssis par une fixation unique qui permet à la dent de pivoter et d'absorber les chocs lorsqu'elle travaille dans des conditions pierreuses ou dans les virages.

La gestion des résidus de culture est particulièrement importante lors du semis directLa gestion des résidus de culture est particulièrement importante lors du semis direct. (©Claydon)

La herse à paille Claydon est conçue pour les vitesses de travail élevées (15 à 25 km/h) qui sont nécessaires pour créer une micro-infiltration dans les 30 premiers millimètres du sol, ainsi que pour briser la paille afin d’en accélérer la décomposition.

La puissance minimale requise est de 180 ch, suffisante pour un rendement de 12 ha/h à une vitesse de 20 km/h. L'angle des dents est réglable hydrauliquement sur les 5 rangées depuis la cabine du tracteur pour optimiser le travail du sol et l'écoulement de la paille. La herse se replie hydrauliquement et verticalement au gabarit routier.

Cette herse à paille est d’ores et déjà au catalogue 2022.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média