[Vidéo] Déchaumeur à disques Lemken Rubin 10 : l'héritier du nom préserve l'ADN de la gamme !

Terre-net Média

Lemken a exposé le successeur du célèbre déchaumeur à disques Rubin 9. Le dixième du nom est entièrement nouveau sans pour autant changer la génétique de la gamme Rubin. Disques de plus grand diamètre, fixés de façon symétriques pour éviter de travailler de biais, sécurité à accumulation d'inertie pour offrir plus de force de pénétration... Le débit de chantier et la durée de vie accrue de l'outil ont d'ailleurs séduit le jury Machine de l'année 2019 composé de journalistes européens soucieux de promouvoir l'innovation agricole.

Cliquez sur la flèche pour lancer la vidéo

Chez Lemken, la saga Rubin se poursuit grâce à l'arrivée du N°10. Le déchaumeur à disques indépendants baptisé Rubin 10 signe l'arrêt de la fabrication de son prédécesseur, le Rubin 9. L'effet bleu a séduit les journalistes européens membres du jury Machine de l'année 2019, qui ont attribué le prix à Lemken dans la catégorie "travail du sol".

Le Rubin 10 élu Machine de l'année 2019

Jean-Luc Farges, chef produits travail du sol et semis de la marque, explique : « le Rubin 10 a été complètement revu sans pour autant modifier la philosophie de la gamme. » Premier changement, la taille des disques. Leur diamètre passe de 620 à 645 mm. Du coup, l'outil travaille plus profond que son prédécesseur et ses disques s'usent 30 % moins vite grâce au traitement DuraMaxx offrant un indice de dureté de 57 HRC. Ils sont installés depuis le milieu vers les extrémités de l'engin pour être plus symétriques. Ainsi, le déchaumeur "tire bien droit" et ne dérive pas derrière le tracteur.

Chaque élément profite du dispositif de sécurité active à ressort. Le concept est assez simple : la pièce possède un trou houblon, qui l'autorise à pivoter et offre plus de débattement. Lorsque le disque monte sur une pierre par exemple, le système accumule l'énergie cinétique puis la restitue automatiquement après la compression du ressort. En l'absence de butée, l'ensemble descend plus bas et libère de la force de pénétration pour enfoncer le disque au sol. Sans oublier que ce n'est plus le châssis qui absorbe les chocs liés à la butée de la sécurité.

Débit de chantier maximal grâce aux peignes

Derrière la première rangée de disques, les peignes limitent la projection de terre en la plaquant au sol. L'avantage est que la vitesse de travail n'est plus freinée par les projections et le débit de chantier maximisé. Pas besoin d'outils, la manivelle de réglage intégrée facilite l'opération. Idem sur la seconde rangée de peignes à l'arrière. À noter aussi qu'elle peut facilement être remplacée par une lame niveleuse.

En termes de rouleaux de rappui, l'offre est multiple. L'agriculteur choisit le modèle qui lui convient le mieux et s'il bénéficie déjà d'autres modèles, le spécialiste confirme qu'ils sont compatibles. Les fixations profitent de largeurs identiques d'un produit à l'autre pour accroître la polyvalence des outils du constructeur.

Système pendulaire pour suivre le dénivelé

L'Allemand mise également sur le confort de l'opérateur. Réglages simples, entretien facile et rapide, longévité accrue... Par exemple, pas de cales à changer pour ajuster la profondeur de travail de l'outil. Il suffit d'actionner le distributeur hydraulique du tracteur pour faire varier la jauge sur toute la plage. Une fonction installée de série sur tous les châssis repliables (portés ou semi-portés). En option sur les modèles fixes de 2,5 à 4 m.

Pour suivre le terrain en toutes circonstances, les vérins ont des diamètres différents. Ils fonctionnent selon la logique maître-esclave. En clair, si l'outil de 7 m de large évolue dans une parcelle vallonnée, la profondeur de travail varie. Les vérins ajustent leur course automatiquement via le boîtier hydraulique, qui gère la technologie pendulaire. A noter aussi qu'une fois repliée, la tige des vérins revient en position fermée pour rapprocher les rouleaux et les remettre à la voie. Une fonction importante pour garer un gabarit compact sur la route ! 

Semoir à couverts végétaux APV intégrés et homologués

Désormais, le Rubin 10 sait aussi semer les couverts végétaux ! APV fournit la trémie de 500 l, qui distribue les semences et les pousse jusqu'aux diffuseurs placés entre les disques et la lame niveleuse grâce à la turbine hydraulique. L'ensemble étant parfaitement intégré à l'outil ! Résultat : le concessionnaire ou l'agriculteur n'a plus besoin de sortir sa meuleuse et son poste à souder pour adapter le dispositif. La passerelle, le garde fou et le semoir... tout est conforme à la législation pour garantir la sécurité de l'opérateur.  


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous