Travail du sol et semis Les dernières nouveautés Carré

Elodie Mas Terre-net média

Le spécialiste du désherbage mécanique complète sa gamme d’outils avec une houe rotative, Rotanet, et avec un semoir de couverts végétaux, le Semloc.


La houe rotative Rotanet. (© Terre-net Média)
« La houe rotative est la grande nouveauté de cette année car c’est vraiment l’outil qu’il nous manquait dans notre gamme, lance Benoit Carré, le président de la société. Nous sommes partis sur des bases connues et éprouvées, comme une poutre de bineuse par exemple, pour développer cet outil d’écroûtage, d’aération des sols et de désherbage non sélectif qui travaille sur et entre les rangs de cultures comme le maïs, le blé, l’orge, les betteraves... »

Les principaux atouts de Rotanet ? Sa modularité et son important débit de chantier puisque la vitesse minimum de travail est de 15 km/h. Sa paire de roues de contrôle, ses roues en acier composées de 16 cuillères montées sur des bras indépendants à ressort individuel, ainsi que le ressort supplémentaire de pression pour sol dur en option assurent l’efficacité du travail. Les autres priorités de Carré ont été la solidité, le confort, avec un réglage rapide des roues de terrage par broche, et la sécurité, grâce à un clapet antichute sur les vérins des modèles repliables, à une grille anti-projections et à une paire de béquilles de dépose à verrouillage automatique.

Couverts végétaux et cultures intermédiaires


Le Semloc, ici adapté sur un déchaumeur à dents. (© DR)
Carré a aussi sorti le Semloc, un semoir de couverts végétaux et de cultures intermédiaires comme la moutarde, le radis, la phacélie, le trèfle, l’avoine, le seigle ou encore le ray-grass. Adaptable sur tous les types de déchaumeurs, cet outil de semis à la volée à distribution pneumatique est équipé d’un entraînement par roue Dpa et d’un doseur volumétrique de grande précision de 8 à 100 kg/ha. D’une capacité de 100 à 400 litres, la trémie est, quant à elle, montée sur quatre plots amortisseurs afin de limiter les sollicitations et donc d’augmenter sa solidité. Et pour optimiser le confort, les tuyaux à l’extérieur de la trémie permettent un nettoyage facile.

 

 

Une usine certifiée Iso 14001

« Nous fabriquons des outils de désherbage mécanique dont l’objectif est de limiter l’impact sur l’environnement donc nous tenions aussi à les fabriquer dans le respect de l’environnement, résume Benoit Carré. Nous avons profité de l’extension pour nous mettre aux normes. Tout est désormais traité et recyclé. Ça nous a aussi apporté encore plus de rigueur dans l’organisation. Et nous réfléchissons actuellement sur des solutions photovoltaïques. »


L'usine est implantée à Saint-Martin-des-Noyers. (© Terre-net Média)
Près de 700 machines sortent chaque année de l’usine Carré. « Nous n’avons pas de stocks. Nous les montons à la demande dans un délai de 3 à 5 semaines en moyenne. » Carré fait aussi de la sous-traitance de mécano-soudure et de pièces à façons pour Manitou, Toyota et Lieber. « Ça permet de lisser la charge de travail car l’activité agricole est saisonnière, précise Benoît Carré. Cette activité a chuté de près de 50 % l’an passé mais elle permet quand même que les creux soient moins creux… Et comme parallèlement notre activité agricole a progressé de 50 % en trois ans, le bilan est plutôt positif. »

Pour en savoir plus, lire aussi Des palpeurs mécaniques pour prendre le relais des caméras, et « Qui n'avance pas, recule ! », puis visionner les deux dernières vidéos réalisées : De la France à l'Europe, Carré continue son développement sur les outils de désherbage et Le désherbage mécanique, un virage stratégique pour Carré. 

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Contenu pour vous