; Intensification de la chaleur pour samedi 18 juin 2022

Canicule 40 à 42°C du sud-Aquitaine jusqu'au Berry samedi, selon Météo France

AFP

La vague de chaleur s'intensifie en France, avec 23 départements en vigilance orange et des records de température pour un mois de juin qui devraient être battus au cours des prochains jours.

Le thermomètre va continuer à grimper pour atteindre de 36 à 39°C jeudi après-midi en Occitanie, en Nouvelle-Aquitaine ainsi que dans la vallée du Rhône, avec des températures restant élevées la nuit.

A Météo-France, Olivier Proust prévoit aussi « une extension massive de la vigilance » à d'autres départements. « Le pic caniculaire aura lieu vendredi, et surtout samedi avec une situation qui dépasserait souvent l'intensité de (la canicule de ) 2019, avec des températures inédites pour un mois de juin. »

Samedi, « on attend 40 à 42°C depuis le sud-Aquitaine jusqu'au Berry, et 35 à 40°C à peu près partout. Seuls les littoraux de la Manche, l'ouest Bretagne et le pourtour méditerranéen sont épargnés par le seuil des très fortes chaleurs », ajoute-t-il.

Risques de feux

De leur côté, les pompiers en alerte guettent les départs de feu, favorisés par la chaleur et l'assèchement de la végétation.

Ainsi un incendie a détruit 25 hectares jeudi dans l'Aveyron et un hameau d'une trentaine d'habitants a été évacué.

Les agriculteurs ont été appelés à la vigilance concernant « les feux de végétation à l'occasion des moissons » par la préfecture des Deux-Sèvres, où une centaine d'hectares ont brûlé mercredi.

Dans les Landes, la préfecture a restreint de 14h00 à 22h00 l'accès des véhicules aux chemins ruraux, pistes forestières et cyclables, ainsi que l'exploitation forestière comme certaines activités ludiques et sportives. Il est désormais notamment interdit de fumer, de bivouaquer en forêt.

En Espagne où la vague de chaleur frappe depuis six jours, avec des températures qui dépassent les quarante degrés, les services de secours combattaient jeudi plusieurs incendie.

Le vent de sud soutenu est attendu samedi en France, accentuant le risque d'incendie.

Dans le Sud-Est, le maire de Nice, Christian Estrosi, a annoncé avoir sollicité le gouvernement afin de « pouvoir réutiliser les eaux usées traitées », notamment pour le nettoyage des rues et des voiries, ainsi que l'alimentation des fontaines décoratives.

La France connaît des canicules de plus en plus fréquentes: la multiplication, l'intensification et l'allongement de ces phénomènes constituent un marqueur sans équivoque du réchauffement climatique, selon les scientifiques.

Retrouvez toutes les prévisions météorologiques de vos parcelles en vous connectant sur :

Observatoire météo de Terre-net Média


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

AFP