État des nappes phréatiques La moitié des nappes affichent un niveau modérément haut à très haut

Terre-net Média

Dans son dernier état des nappes souterraines au 1er mars 2018, le BRGM note que 52 % d'entre elles affichent désormais un niveau modérément haut à très haut. Si les pluies des deux premiers mois de 2018 ont permis une recharge bénéfique, celle-ci est déjà en phase de stabilisation. Pour le BRGM, il serait souhaitable que cette phase de recharge hivernale se prolonge encore un mois ou deux.

Le bulletin sur la situation des nappes phréatiques au 1er mars 2018 publié par le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), met en évidence une situation hétérogène d'une région à l'autre. Ainsi « la moitié environ des nappes (52 %) affichent un niveau modérément haut à très haut et seules 26 % des nappes affichent un niveau modérément bas à très bas. Les autres points (22 %) se situent dans la moyenne. »

Carte sur l'état des nappes phréatiques au 1er mars 2018Carte sur l'état des nappes phréatiques au 1er mars 2018. (Cliquez pour agrandir la carte) (©BRGM)

« L’excédent, déjà présent début février, a perduré, en légère atténuation de la Normandie au Grand-Est, à la Franche-Comté ainsi que sur le nord des Alpes et l’ouest du Massif central. Le plus souvent compris entre 10 et 25 %, l’excédent a atteint 25 à 50 % en Île-de-France, Seine-Maritime, de l’Yonne à l’Aisne, en Ariège, dans les Pyrénées-Atlantiques ainsi que localement en Savoie. Le déficit sur le pourtour méditerranéen et en vallée du Rhône, compris entre 25 et 50 %, est en léger retrait notamment de l’Aude au Var. Sur la Corse, la pluviométrie a retrouvé des valeurs proches de la normale. »

Les fortes pluies du début d'année ont donc permis une recharge bénéfique dans la plus grande partie du territoire et ont compensé le déficit de la fin d’année 2017.

« L’évolution du niveau des nappes traduit globalement une situation de poursuite de la recharge hivernale avec, cependant, une certaine tendance à la stabilisation, voire à la baisse des niveaux pour de nombreux points. Cette situation est assez habituelle pour cette période de l’année mais la période de bascule entre hautes eaux et stabilisation des niveaux est un peu précoce. Les pluies des deux premiers mois de l’année 2018 ont induit une recharge déjà efficace mais il serait souhaitable que cette phase de recharge hivernale se prolonge encore un mois ou deux » précise le BRGM.

Des situations hétérogènes selon les nappes

Certaines nappes présentent des situations très favorables, avec des niveaux autour de la moyenne, voire plus haut. Le BRGM cite notamment :

  • La nappe des calcaires de Beauce dont les niveaux sont assez stables et se situent désormais au-dessus des valeurs moyennes ;
  • La nappe des calcaires de Lorraine dont les niveaux présentent, avec plusieurs mois consécutifs de pluies, une tendance à la stabilisation mais avec des valeurs désormais hautes ;
  • La nappe alluviale de la plaine d’Alsace au nord de Colmar dont les niveaux ont certes une tendance à repartir à la baisse mais qui sont hauts voire très hauts pour cette période de l’année ;
  • La plus grande partie des nappes du bassin Adour-Garonne qui présentent des niveaux modérément hauts. Les épisodes pluvieux de ces derniers mois ont induit une dynamique ascendante favorable.

En revanche, plusieurs secteurs présentent des situations moins favorables, avec des niveaux bas voire très bas par rapport aux moyennes :

  • Les aquifères de la région Paca qui présentent des niveaux plus bas que la moyenne à cause d’une recharge hivernale encore déficitaire. Les niveaux sont encore pour beaucoup orientés à la baisse ;
  • Les aquifères de la vallée du Rhône, tout particulièrement en aval de Lyon, qui présentent des niveaux qui s’orientent progressivement à la hausse mais qui, dans leur grande majorité, sont bas voire très bas, en conséquence de pluies déficitaires ;
  • Les aquifères de la plaine du Roussillon dont tous les niveaux sont globalement bas et qui n’ont pas encore bénéficié, à ce stade de l’année, d’épisodes pluvieux significatifs.

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous