Bilan météorologique 77 % de précipitations en plus en mars

Terre-net Média

Agreste, le service statistique du ministère de l'agriculture, dresse le bilan météorologique du mois de mars. Il a été marqué par une certaine fraîcheur mais surtout par une pluviométrie très largement excédentaire (+ 77 %).

Champs inondésLa pluie a retardé le travail dans les champs en mars 2018. (©Martin.P/Fotolia)

« Le mois de mars a été l'un des plus arrosés sur la période 1959-2018 », indique Météo-France. En effet, selon Agreste, l'excédent de pluviométrie est de 77 % en moyenne sur le mois sur la majorité du territoire. C'est dans le sud-est que l'écart à la normale a été le plus important (+ 177 %). Pour quelques départements de la région Nord-Est, les pluies ont été légèrement déficitaires, sur une bande allant des Ardennes au Haut-Rhin.

La bonne nouvelle concerne la recharge des nappes phréatiques. Les précipitations cumulées depuis le 1er septembre sont désormais proches de la normale, sauf dans le Sud-Est. L’indice d’humidité des sols au 1er avril est devenu excédentaire sur la majorité du territoire. Il reste cependant une petite zone déficitaire le long de la frontière italienne entre la Savoie et les Alpes-Maritimes.

Niveau thermomètre, c'est plutôt la fraîcheur qui l'a emporté en mars. La température moyenne du mois a été de + 8,3 °C, soit - 0,4 °C en dessous des normales de saison. Cette fraîcheur a été plus marquée sur les massifs alpins et pyrénéens mais elle a concerné toutes les régions, sauf la Corse (+ 0,3 °C).

Retrouvez toutes les prévisions météorologiques de vos parcelles en vous connectant sur :

Observatoire météo de Terre-net Média


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous