Bilan météorologique Entre sécheresse et inondations, un printemps 2012 tout en contrastes

MN Terre-net Média

Entre sécheresse et inondations, chaleur précoce et coups de froid, soleil et longues périodes de grisaille, des périodes météo très contrastées se sont succédées ces trois derniers mois sur la France, d'après Frédéric Decker de MeteoNews.

La sécheresse toujours d'actualité !
Selon MeteoNews, il suffirait de 3 semaines chaudes et sèches pour « remettre la sécheresse en selle ». (© Terre-net Média)

Les thermomètres ont joué au yo-yo ces trois derniers mois, ce qui est toutefois très fréquent au printemps sous nos latitudes. Au printemps, l'air froid arctique descend encore très au sud, l'air chaud tropical commence à remonter de plus en plus au nord, occasionnant régulièrement des retournements de situation parfois brutaux. Ce fut le cas ce printemps : soleil et chaleur se sont largement imposés en mars, notamment en deuxième quinzaine avec des records de chaleur à la clé. Mars a ainsi dégagé un excédent de 1,8 degrés. Le retour d'un courant dépressionnaire océanique a fait chuter les thermomètres en avril (0,3 degré d'excédent mensuel national). Mai a été contrasté entre un début de mois doux et humide, suivi d'une deuxième décade plutôt fraîche. La fin mai a en revanche revêtu des couleurs estivales. Seules les fins mai 1989 et 2001 ont été plus chaudes que cette année depuis l'après guerre. Au final, le mois de mai dégage un excédent de 0,8 degré à l'échelon national. Ce mois de mai peut donc être considéré comme assez chaud.

Le bilan thermique du printemps 2012 est donc positif puisque l'excédent atteint 1,0 degré, se situant ainsi parmi 25 % des printemps les plus doux, mais bien loin de l'exceptionnel printemps 2011, le plus chaud en France depuis plus de 300 ans. On constate quelques disparités géographiques : l'excédent est plus marqué sur le tiers Est (localement 2 degrés d'excédent dans les Vosges, sur le nord de la Lorraine et l'intérieur du Gard), plus faible près de la Manche et du littoral Atlantique.

De la sécheresse aux pluies exceptionnelles

Les conditions anticycloniques omniprésentes en janvier et février ont joué les prolongations en mars. Les précipitations du premier mois printanier ont été très faibles dans l'ensemble, aggravant nettement la sécheresse, aussi bien en surface qu'en profondeur.
Avril a changé la donne : à l'opposé de mars, les conditions dépressionnaires ont très largement dominé, permettant aux perturbations de défiler dans un flux océanique rapide. Les pluies ont souvent représenté le double de la normale, avec localement des records de fortes précipitations dans le sud de l'Aquitaine (Dax, Mont-de-Marsan).
Mai est resté un peu sur le même rythme en première quinzaine : passages perturbés et dégradations orageuses ont dominé, donnant des quantités de pluie souvent importantes. La deuxième quinzaine plus estivale a été marquée par des orages parfois violents, mais donnant des précipitations très inégales d'une ville à une autre, même voisines. Le bilan national des pluies de mai n'est finalement que légèrement excédentaire, allant de pluies déficitaires du sud de la Bretagne à l'Aquitaine ainsi que sur le Roussillon, à des excédents parfois importants dans le nord-est, sur le Bassin Parisien jusqu'à l'Anjou ou encore sur le Massif Central.

Le bilan pluviométrique du printemps 2012 avoisine les normales
Le bilan pluviométrique du printemps avoisine
les normales avec 10 % d'excédent environ à
l'échelon national. (© Terre-net Média)

Le bilan pluviométrique du printemps avoisine les normales (10 % d'excédent environ à l'échelon national sur les trois mois). Excédentaires en Bourgogne, sur le sud des Alpes, l’ouest de la Corse ou encore sur la moitié ouest du pays, elles sont en revanche déficitaires sur le nord-est, la Picardie, le nord du Massif central, sur les côtes du Languedoc-Roussillon et sur le piémont pyrénéen.

Un ensoleillement hésitant

L'ensoleillement a connu des hauts et des bas ce printemps. Après un mois de mars très ensoleillé, avril a été bien sombre, notamment dans le sud-ouest où des records de faible ensoleillement sont tombés. Mai a quelque peu redressé la barre avec des chiffres proches des moyennes saisonnières, voire supérieures sur une grande moitié ouest, essentiellement grâce à une troisième décade très ensoleillée.

Le soleil a brillé assez généreusement ce printemps 2012. L'obscurité d'avril a été nettement compensée par la bonne luminosité de mars et dans une moindre mesure celle de mai. L'excédent est donc quasi-généralisé à l'exception du Nord. Le surplus est d'ailleurs plus marqué sur le nord-ouest, surtout du golfe de Saint-Malo au Morbihan jusqu'en Vendée.

Quelques phénomènes marquants

Des phénomènes remarquables ont marqué ce printemps : une grande sécheresse en mars après un mois de février déjà particulièrement sec. Des coups de vent « hors-saison » fin avril, atteignant une sorte d'apothéose le 29 avril avec la fameuse tornade toulousaine qui a occasionné des dégâts matériels. Les flocons de neige du 15 mai en banlieue parisienne et l'orage nancéen exceptionnel du 21 mai, qui a donné 103 mm en 3 heures dont 16 mm en 6 minutes !

Un bilan finalement plutôt positif donc pour ce printemps 2012 en France : assez chaud (+1,0 degré), surtout grâce à un mois de mars chaud et à une période estivale les 10 derniers jours de mai. Assez bien ensoleillé, surtout en mars et en deuxième quinzaine de mai sous des conditions anticycloniques qui ont rattrapé le déficit d'avril. Les précipitations quant à elles n'ont été que faiblement excédentaires sur les trois derniers mois (+10 %). Les pluies d'avril et dans une moindre mesure de mai ont largement humidifié nos sols en surface et stabilisé la situation au niveau des nappes phréatiques. Restons prudents dans notre gestion de l'eau : il suffirait de trois semaines chaudes et sèches pour remettre la sécheresse en selle. 

Retrouvez toutes les prévisions météorologiques de vos parcelles en vous connectant sur :

Observatoire météo de Terre-net Média

 

D'après un communiqué MeteoNews

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Chargement des commentaires


Contenu pour vous