Sur Twitter La tempête Aurore vue par les agriculteurs

Terre-net Média

Les fortes rafales de la tempête Aurore ont provoqué la chute d'arbres, l'envol de toitures et des coupures d'électricité. Sur les réseaux sociaux, les agriculteurs partagent les photos de leurs dégâts et des conséquences sur leur activité.

Aurore, la première tempête automnale de la saison 2021-2022 vient de toucher le nord de la France. Elle a occasionné des vents très violents. MeteoNews note que des records de vitesse maximale sont tombés. Quelques exemples :

  • 114 km/h à Blesmes (02) ; ancien record : 104 km/h le 01/10/1993
  • 120 km/h à Villacoublay (78) ; ancien record : 108 km/h le 16/10/1987
  • 171 km/h au Markstein (68) ; ancien record : 162 km/h le 27/10/2013

La rafale maximale nationale a été atteinte à Fécamp, en Seine-Maritime, avec 175 km/h.

Ce vent violent a causé la chute de nombreux arbres, les agriculteurs sont souvent en première ligne pour dégager les routes, comme ici, dans l'Eure avec Antoine Thibault :

Les dégâts sont parfois plus importants. Dans le Morbihan, Mickaël Joubier a vu un hangar s'envoler : ses semences triées ont pris l'eau ainsi que du petit épeautre.

Chez Delphine L., en Seine-Maritime, le problème, c'est l'électricité. Pour la traite, elle a mis le tracteur sur le groupe : 

La pluie était aussi de la partie. 30 mm relevés par Dominique Luherne en une après-midi en Bretagne : 

La tempête s'éloigne désormais, et le soleil fera son grand retour ce week-end.

Retrouvez toutes les prévisions météorologiques de vos parcelles en vous connectant sur :

Observatoire météo de Terre-net Média


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous