Sécheresse des sols Une situation en voie d'amélioration

Terre-net Média

De nombreux départements français ont subi une sécheresse exceptionnelle, causant de lourdes conséquences pour les cultures et l'élevage. La situation de sécheresse des sols est aujourd'hui en voie d'amélioration dans la plupart des régions selon Météo France, notamment grâce aux dernières précipitations reçues.

R écoltes estivales avancées, prairies dégradées, bêtes affouragées, conditions de semis difficiles pour les cultures d'hiver... : les conséquences de la sécheresse sont lourdes pour plusieurs départements françaises, comme en Haute-Vienne, qui vient d'être reconnue intégralement en état de calamité agricole. Concernant la sécheresse des sols, Météo France note cependant une amélioration de la situation.

Recul de la sécheresse des sols dans l'est

Depuis le début du mois de décembre, la configuration météorologique s’est inversée par rapport à la période automnale. Ce qui contribue « à la fois au recul de la sécheresse des sols dans les régions de l’est mais aussi à une accalmie bienvenue près de la Méditerranée après plusieurs épisodes pluvieux intenses », précise Météo France. Ainsi les régions de l'est de la France, Auvergne-Rhône-Alpes, Bourgogne-Franche-Comté et Grand Est ont pu profiter des passages pluvieux et venteux de ces derniers jours. Par endroits, « le cumul normal d’un mois de décembre entier est même déjà atteint », souligne Météo France. C'est le cas, par exemple, de Dijon (Côte-d'Or) avec 61 mm du 1er au  11 décembre 2018 (normale de décembre : 63) ou de Langres (Haute-Marne) avec 90 mm (normale de décembre : 88).

Ces pluies ont permis d’améliorer la situation superficielle des sols dans ces régions « même si un déficit persiste sur une partie du territoire, notamment en Alsace ». Selon Propluvia, 16 départements sont toujours soumis à des restrictions d'eau, dont 3 en « situation de crise », c'est-à-dire soumis à un « arrêt des prélèvements non prioritaires y compris des prélèvements à des fins agricoles. Seuls les prélèvements permettant d'assurer l'exercice des usages prioritaires sont autorisés (santé, sécurité civile, eau potable, salubrité) ».

Écart pondéré à la moyenne quotidienne de référence 1981-2010 de l’indice d’humidité des sols (au 11 décembre 2018) Écart pondéré à la moyenne quotidienne de référence 1981-2010 de l’indice d’humidité des sols (au 11 décembre 2018) (©Météo France)

À l'inverse, certaines zones enregistrent des records de pluviométrie

« Malgré la sécheresse estivale, la pluviométrie sur l’année 2018 est souvent proche de la normale en raison des précipitations abondantes sur les premiers mois de l’année et ces derniers jours. Certaines régions connaissent même une pluviométrie largement excédentaire , entre + 50 % et  + 100 % par rapport aux moyennes 1981-2010, c’est le cas principalement des régions méditerranéennes et très localement du reste du pays ».

Retrouvez toutes les prévisions météorologiques de vos parcelles en vous connectant sur :

Observatoire météo de Terre-net Média


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous