L'actualité en direct

Bretagne La pollution par les nitrates commence enfin à diminuer

RENNES, 29 déc (AFP) - La qualité de l'eau en Bretagne, polluée par des rejets agricoles de nitrates qui valent à la France d'être régulièrement tancée par Bruxelles, commence enfin à s'améliorer avec la mise en oeuvre d'un troisième programme Bretagne Eau Pure (BEP).

Restauration Alain Ducasse lance ses Spoon à la conquête de l'Asie

HONG KONG, 28 déc (AFP) - Après l'Europe, l'île Maurice et l'Afrique, le chef Alain Ducasse lance ses restaurants Spoon à la conquête de l'Asie : un premier vient d'ouvrir à Hong Kong et un second est en gestation à Tokyo : "Spoon a un immense avenir", assure le Français, qui totalise neuf étoiles au Michelin.

DOM-TOM Plus de la moitié des letchis de la Réunion vont pourrir dans les arbres

SAINT-DENIS-DE-LA REUNION, 27 déc (AFP) - Plus de la moitié de la production des letchis de la Réunion, vendus à moins d'un euro le kg dans l'île, va cette année pourrir sur pied, selon les professionnels agricoles, en raison d'une surproduction record due à des conditions climatiques exceptionnelles et au manque de débouchés à l'exportation.

ESB Pas de trace de viande américaine ni de T-Bone dans les restaurants de Paris

PARIS, 24 déc (AFP) - Les restaurants américains de Paris interrogés par l'AFP ne se sentaient guère concernés par la découverte d'un cas suspect de vache folle aux Etats-Unis, car ils n'utilisent plus depuis des années de viande américaine, très peu importée en France pour cause d'hormones de croissance, et ont même banni le T-Bone, également prohibé depuis trois ans.

Vache folle/USA Réunion du comité des experts de l'AFSSA d'ici le 10/1

PARIS, 24 déc (AFP) - La prochaine réunion du comité des experts de l'ESB (Encéphalopathie spongiforme bovine) de l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments, qui se réunira d'ici le 10 janvier prochain, a ajouté à son ordre du jour la question des conséquences de la découverte d'un premier cas suspect de vache folle aux Etats-Unis, a-t-on appris mercredi auprès de l'AFSSA.

Vache folle Impact réduit car la France n'importe presque plus de boeuf US

PARIS, 24 déc (AFP) - L'annonce du premier cas suspect de vache folle aux Etats-Unis ne devrait avoir qu'un impact très réduit en France, Paris n'important presque plus de viande de boeuf d'outre-Atlantique depuis 1988 par un "embargo de fait", car les éleveurs américains utilisent des hormones de croissance.

USA/ESB L'UE n'envisage pas de restrictions supplémentaires

BRUXELLES, 24 déc (AFP) - L'Union européenne "surveille de près la situation" après l'annonce de la détection d'un premier cas suspect de vache folle aux Etats-Unis, mais n'envisage pas de nouvelles restrictions ses importations déjà réduites de viande bovine américaine, selon Bruxelles.

Limagrain Résultat net 2002/2003 de 10,3 millions d'euros

Le résultat net du groupe Limagrain s'établit à 10,3 millions d'euros (contre 15,2 ME en 2001/2002), en ligne avec les prévisions de la direction, compte tenu d'un résultat exceptionnel négatif de 6 millions d'euros. Le chiffre d'affaires consolidé s'établit à 932,7 ME (contre 958 ME la campagne précédente).

Prix agricoles à la production +1,9% en novembre, +9,1% sur un an

PARIS, 23 déc (AFP) - Les prix des produits agricoles à la production ont affiché une hausse de 1,9% en novembre par rapport à octobre, en données corrigées des variations saisonnières, a annoncé mardi l'INSEE. Sur un an, ils sont en progression de 9,1%, précise l'Institut national de la statistique et des études économiques.

Investissement forestier Feu vert de Bercy pour la constitution de Sociétés d'épargne forestière

PARIS, 23 déc (AFP) - Le ministère de l'Economie a donné son feu vert par arrêté à la création de sociétés d'épargne forestière (SEF), dispositif destiné à favoriser l'investissement forestier dont le règlement élaboré par la Commission des opérations de bourse (COB) vient d'être validé, indique mardi l'Autorité des marchés financiers (AMF) dans un communiqué.

Surmortalité des abeilles Une expertise met en cause le Régent TS de BASF

PARIS, 22 déc (AFP) - Une expertise récemment remise à un juge d'instruction de Saint-Gaudens (Haute-Garonne), chargé d'une enquête en vue de déterminer les causes de la surmortalité des abeilles en Midi-Pyrénées, met en cause l'insecticide Regent TS, a-t-on appris lundi de source proche du dossier.

Insecticide Régent TS Perquisition au siège de Bayer-CropScience à Lyon

LYON, 22 déc (AFP) - Une perquisition a été réalisée le 16 décembre dernier au siège de Bayer-CropScience, à Lyon, dans le cadre d'une enquête sur l'insecticide Régent TS, accusé par des apiculteurs de décimer les abeilles, a-t-on appris lundi de source policière et auprès de la direction de l'entreprise.

Revenus agricoles "Tout n'est pas pris en compte", selon la FNB

Dans un communiqué diffusé le 18 décembre 2003, la Fédération nationale bovine (FNB) estime que les estimations de revenus agricoles "ne peuvent nécessairement prendre en compte certains éléments importants tels que la baisse des cours en fin d'année, ou la réalité des aides perçues."

Assurances Groupama crée une fédération des caisses régionales

La nouvelle structure de Groupama a été adoptée formellement en assemblée générale le 18 décembre 2003. Une organisation qui repose sur trois institutions : une fédération des caisses régionales, une holding de contrôle et une entreprise opérationnelle, Groupama SA.

Crise porcine Reprise de la cotation au marché au cadran de Plérin

PLERIN (Côtes-d'Armor), 18 decembre 2003 - La cotation a repris jeudi soir au marché du porc breton (MPB) de Plérin, référence au niveau national, après avoir été suspendue pendant des heures à cause de la tension qui affecte les cours du porc, a constaté un correspondant de l'AFP.

Aromates Les herbes de Provence distinguées par un "label rouge"

Les herbes de Provence (sud de la France) viennent d'obtenir le "label rouge", titre couronnant la qualité d'un produit, pour un mélange de cinq herbes aromatiques sèches qui sera commercialisé fin décembre, a-t-on appris jeudi auprès de l'association interprofessionnelle à l'origine du projet.

Crise porcine Hervé Gaymard condamne les incidents de Quimper

Le ministre de l'Agriculture Hervé Gaymard a condamné mercredi 17 décembre 2003 à Bruxelles les dépradations auxquelles se sont livrés des éleveurs de porcs bretons la nuit précédente devant la préfecture du Finistère à Quimper. "La violence est toujours condamnable surtout quand on est, tous ensemble, solidaires pour gérer cette question (de la crise porcine). Je trouve regrettables ces incidents qui se sont déroulés à Quimper", a déclaré M. Gaymard à des journalistes, en marge d'une rencontre avec ses homologues européens.

Commerce international Menace sur les exportations de viandes vers la Russie

La Commission européenne a confirmé le 17 décembre à Bruxelles, devant les ministres de l'agriculture de l'UE, qu'elle ne comptait pas, à ce stade, augmenter les restitutions à l'exportation pour le porc et qu'elle se contentait donc de l'instauration, au 22 décembre, d'une aide au stockage privé pour soutenir le marché.

Crise porcine La FNP demande des mesures concrètes

PARIS, 17 déc (AFP) - L'absence de mesures concrètes et le manque de réponses du gouvernement français à l'égard des éleveurs porcins "sont responsables d'actions désespérées, source de violences regrettables", selon la Fédération Nationale Porcine (FNP).

Repas du midi Parfois sauté, souvent rapide mais si possible complet

PARIS, 17 déc (AFP) - Pour les Français, champions du monde autoproclamés de la cuisine, le déjeuner, demeure un repas important pris dans un temps souvent limité, mais un tiers des actifs s'en prive au moins une fois par semaine, relève une étude Ifop réalisée pour Eurest et le mensuel Néorestauration.

OGM Un "climat de défiance" qui pénalise la recherche, selon Claudie Haigneré

Le maintien du moratoire européen sur les Organismes génétiquement modifiés et les destructions récentes de parcelles où sont menés des essais en plein champ traduisent un "climat de défiance" qui pénalise la recherche sur les OGM, a estimé mercredi 17 décembre 2003 la ministre déléguée à la Recherche Claudie Haigneré.

Unicopa Projet de restructuration : 55 emplois permanents supprimés

MORLAIX (Finistère), 16 décembre 2003 - Le groupe agroalimentaire breton Unicopa va présenter "dans les prochains jours" un projet de restructuration de sa branche volailles (2 100 personnes) en 2004, qui prévoit la suppression de 55 emplois permanents, a annoncé mardi la direction dans un communiqué.

Pommes de terre Des pistes pour remédier au recul de la consommation

Des professionnels européens de la pomme de terre ont débattu, lors de l'assemblée générale du Cnipt (Comité national interprofessionnel de la pomme de terre) le 16 décembre, sur les pistes possibles pour remédier au recul de la consommation. celui-ci touche la plupart des pays européens.

Crise porcine Manifestation d'éleveurs à Laval

LAVAL (France), 16 décembre 2003 - Une centaine d'agriculteurs selon les organisateurs, une cinquantaine selon la police, manifestaient mardi soir à Laval (Mayenne) pour protester contre la crise porcine.

Truffes Les européens inquiets des menaces chinoises

Les trufficulteurs européens s'inquiètent "des risques d'atteinte à la biodiversité des espaces truffiers à cause des fortes importations de truffes fraîches de Chine", selon un communiqué publié mardi 16 décembre 2003 à Paris.

Loi sur l'eau La FNSEA "réservée" sur les propositions de Mme Bachelot

La FNSEA (Fédération Nationale des Syndicats d'Exploitants Agricoles), le principal syndicat agricole, s'est montré "réservée" sur les orientations présentées mardi 16 décembre 2003 par le ministre de l'Ecologie, Roselyne Bachelot en vue d'une nouvelle loi sur l'eau, prévue pour fin 2004.

Dépollution de l'eau La contribution des agriculteurs refait surface

PARIS, 16 déc (AFP) - La ministre de l'Ecologie, Roselyne Bachelot, a proposé mardi une refonte des redevances des Agences de l'eau, en vue d'augmenter la contribution des agriculteurs à ces établissements publics chargés de la gestion et de la dépollution des bassins fluviaux.

Trichinellose La viande de sanglier sous surveillance dans l'Hérault

La préfecture de l'Hérault a lancé mardi 16 décembre 2003 un appel à la vigilance pour la viande de sanglier en raison d'une maladie parasitaire, la trichinellose, considérée comme un "risque réel de santé publique" dans le département à la suite d'une enquête sérologique.

Tabac Manifestation à Rome contre la réforme européenne

ROME, 16 décembre 2003 (AFP) - Plusieurs milliers de salariés du secteur du tabac en Italie ont manifesté mardi à Rome contre la réforme des subventions européennes à la veille d'une réunion cruciale des ministres de l'Agriculture à Bruxelles.

Crise porcine Manifestation de producteurs dans un hypermarché d'Angers

ANGERS, 16 décembre 2003 - Plusieurs dizaines d'éleveurs de porc ont manifesté mardi matin dans un hypermarché de la périphérie d'Angers pour exiger la mise en valeur du label Viande porcine française (VPF) et dénoncer les marges prélevées par la grande distribution, a constaté un correspondant de l'AFP.

Réforme de la PAC Paris va être obligé de trancher sur la date

Le gouvernement français se trouve obligé de choisir la date d'application de la réforme de la Politique agricole commune (PAC) après le refus annoncé vendredi 12 décembre 2003 par la principale organisation d'exploitants agricoles, de se prononcer sur son éventuelle anticipation avant 2007.

Truffes La deuxième fête nationale aura lieu en Lorraine

METZ, 12 décembre 2003 - L'abbaye des Prémontrés à Pont-à-Mousson (Meurthe-et-Moselle), au coeur de la Lorraine, accueillera le 5 février prochain la 2e fête nationale de la truffe, ont indiqué vendredi l'académie des confréries des truffes de France et le conseil régional.

Colloque 7èmes rencontres FARRE de l'agriculture raisonnée

Les 7èmes rencontres FARRE se tiendront le 7 janvier 2004 à la Maison de l'Unesco, à Paris. Elles auront pour thème : "Agriculture raisonnée et développement durable : controverse ou consensus?". Ce colloque vise à engager le débat et à encourager les différentes composantes de l'agriculture à agir concrètement afin d'insérer l'environnement dans leurs pratiques.

PAC La FNSEA refuse de se prononcer sur l'avancement de la réforme

La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA) a annoncé vendredi 12 décembre 2003 qu'elle refusait de se prononcer sur une possible anticipation avant 2007 en France de la réforme la Politique agricole commune (PAC) décidée à Luxembourg en juin dernier.

Roumanie Une agriculture trop pauvre pour bénéficier de fonds européens

\n(PAPIER D'ANGLE) Par Laura CHIRIAC = = BUCAREST, 12 décembre 2003 - La Roumanie, dont plus de 44% de la population travaille en milieu rural, est paradoxalement incapable de dépenser les fonds européens SAPARD destinés à l'agriculture, en raison du manque de ressources locales pour cofinancer des projets dans ce domaine.

Apiculture La Confédération Paysanne manifeste au siège de l'UIPP

BOULOGNE-BILLANCOURT (Hauts-de-Seine), 11 déc (AFP) - Une trentaine de membres de la Confédération Paysanne et du MDRGF (Mouvement pour les Droits et le Respect des Générations Futures) ont manifesté jeudi au siège de l'UIPP (Union des Industries de la Protection des Plantes) à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine).

MPB Le cours du porc bat un nouveau record à la baisse

PLERIN, 11 déc (AFP) - Le cours du porc a baissé de 5,5 centimes à 0,852 euro, jeudi atteignant à nouveau son plus bas taux depuis mai 1999 sur le Marché breton du porc à Plérin (Côtes-d'Armor) qui sert de référence au niveau national, a-t-on appris jeudi auprès du Marché.

PAC Les chambres d'agriculture pour une réforme dès 2005

POITIERS, 10 décembre 2003 - Les chambres d'agriculture sont favorables à une application de la réforme de la politique agricole commune (Pac) dès 2005, et l'ont fait savoir au ministre de l'Agriculture Hervé Gaymard venu inaugurer leur première université qui se tient de mercredi à vendredi au Futuroscope de Poitiers (Vienne).

Équarrissage Les industriels menacent de faire payer l'addition aux éleveurs

Furieux de ne pas avoir réussi jusqu'ici à obtenir des pouvoirs publics la mise en place d'un "pied de facture" permettant de répercuter mécaniquement vers l'aval le coût de la nouvelle taxe d'équarrissage à compter du 1er janvier 2004, les industriels de la viande lancent un avertissement : le montant des surcoûts sera retenu sur le prix des animaux achetés aux éleveurs.

Diester Précision

Les 80 000 tonnes de capacités industrielles de diester que demande la filière oléagineuse (évoqués dans Agrafil du 10 décembre) sont une demande supplémentaire d'agréments, s'ajoutant aux 70 000 tonnes promises par l'ancien gouvernement.

OMC Le G-20 attend les propositions de l'UE sur les subventions agricoles

BRASILIA, 10 déc (AFP) - Les pays en développement du G-20 montreront jeudi et vendredi à Brasilia qu'ils restent unis contre les subventions agricoles des pays riches et écouteront les explications du commissaire au Commerce de l'Union Européenne, Pascal Lamy, sur les nouvelles propositions de Bruxelles.

"Initiative coton" Le président malien demande des "compensations"

Le président malien Amadou Toumani Touré a demandé mardi 9 décembre 2003 à Genève des "compensations" pour le manque à gagner causé aux producteurs de coton africains par les subventions accordées à leurs producteurs par les pays industrialisés, notamment les Etats-Unis.

Diester La FOP vigilante sur les promesses d'extensions de capacités

Lors de la discussion du projet de loi de finances rectificative pour 2003 à l'Assemblée nationale, la Fédération des producteurs d'oléo-protéagineux (FOP) a bien noté que les députés "se sont attachés à vérifier qu'en contrepartie" du moindre avantage fiscal pour le diester (33 euros par hectolitre pour 2004 au lieu de 35 en 2003), le gouvernement "consentirait à accroître de 80 000 tonnes les agréments" industriels pour 2005.

Agroalimentaire La CGT se mobilise contre les plans de restructuration

PARIS, 9 décembre 2003 - Plusieurs dizaines de salariés CGT de l'agroalimentaire se sont rassemblés devant le siège parisien de l'Association nationale des industries agroalimentaires (patronat), pour protester contre la multiplication des plans de restructuration et la dégradation des conditions de travail, a constaté mardi un journaliste de l'AFP.

Cheval Salon 2003 : une fréquentation en hausse de 5%

La 32e édition du Salon du Cheval de Paris, qui s'est tenue du 29 novembre au 7 décembre, a enregistré une augmentation de 5% de son taux de fréquentation par rapport à 2002, avec un total de 180.000 visiteurs sur les neuf journées contre 172.366 visiteurs l'an passé, ont indiqué mardi les organisateurs dans un communiqué.

CGB L'écononomie betteravière française en chiffres

PARIS, 9 déc (AFP) - La France est le premier producteur mondial de sucre de betteraves et le quatrième exportateur mondial de sucre, selon des chiffres publiés mardi par la CGB (Confédération Générale des Planteurs de Betteraves).

CGB L'éthanol en direct dans l'essence, "petite révolution" pour les betteraviers

PARIS, 9 décembre 2003 - Les betteraviers français vivent comme une "petite révolution" l'autorisation prochaine de l'utilisation directe du biocarburant éthanol dans l'essence. "Enfin le bon sens l'a emporté. On va pouvoir passer du tuyau d'arrosage au pipeline", s'est félicité mardi Dominique Ducroquet, président de la Confédération générale des planteurs de betteraves (CGB), lors d'une conférence de presse à la veille de l'assemblée générale annuelle des betteraviers, mercredi à Paris.

Fruits/légumes Les producteurs français dénoncent les avantages obtenus par les agriculteurs allemands

Les producteurs français de fruits et légumes dénoncent la mise en place prochaine du dispositif de "régionalisation" des aides à l'agriculture en Allemagne, lundi 8 décembre 2003, dans un communiqué. Ce dispositif pour le secteur des fruits et légumes qui ne bénéficiait pas jusqu'à présent d'aides, adopté en catimini lors de la réforme de la PAC (Politique Agricole Commune) à Luxembourg en juin dernier, pourrait être prochainement définitivement accepté par Bruxelles, selon sept organisations françaises.